PSG-OM : Platini énervé par l’arbitrage

Panoramic

Dimanche soir, à l’occasion du dernier match de la 32eme journée de Ligue 1, le Paris-SG dominait l’Olympique de Marseille (2-1) à l’issue d’un match très décevant. Il n’y avait pas d’ambiance dans les tribunes, peu d’occasions sur le terrain… La rencontre a même été qualifiée de « soporifique » par Thierry Henry. Le match a été marqué par un penalty polémique accordé au PSG après recours au VAR suite à une main de Valentin Rongier dans la surface de réparation olympienne, peu avant la pause. Le ballon a ricoché sur le bras du Marseillais après avoir touché sa cuisse. Et depuis, l’action ne cesse de faire parler.

 

Platini : « Moi, ça m'énerve ! »


Cet épisode a franchement agacé Michel Platini qui, on le sait, est contre l’arbitrage vidéo dans le football. « Ce que je ne comprends pas c'est que l'arbitre (M. Letexier) est devant, à deux mètres, il voit qu'il n'y a pas une main intentionnelle et que ça ne change pas l'action, il dit de continuer et après il revient pour siffler. Moi, ça m'énerve ! Je ne sais pas qui a vraiment la main là-dessus, je ne me mêle pas de ça, mais en tout cas je n'ai pas changé d'avis sur le VAR. Parfois ça règle le problème, parfois ça le déplace, parfois cela en crée, au final ça ne change pas grand-chose », lâche l’ancien président de l’UEFA dans les DNA, mardi.

 

Platini « pas du tout intéressé » par la FFF

"Je pense qu'on doit plus confier le Ballon d'Or sur la performance de l'année que sur la qualité du joueur."


Platini indique aussi qu’il n’est « pas du tout intéressé » par la présidence de la Fédération française de football et qu’il ne miserait pas forcément sur Karim Benzema pour le prochain Ballon d’Or France Football, car cela pourrait dépendre de l’identité du lauréat de la Ligue des Champions. « Ce sera peut-être quelqu'un qui gagnera la Ligue des Champions. Je pense qu'on doit plus confier le Ballon d'Or sur la performance de l'année que sur la qualité du joueur. Ce qui n'a pas forcément été le cas ces dernières années... », indique l’ancien numéro 10 qui apprécie deux Français actuellement. « Deux joueurs sont très bons, ce sont Benzema et Mbappé, ou Mbappé et Benzema, confie Platini avec le sourire aux DNA. Sinon, j'aime bien les équipes entraînées par Guardiola, comme Manchester City actuellement. Je n'aime pas trop quand ça joue latéral ou vers l'arrière, mais j'aime quand il y a une volonté de bien jouer au ballon du numéro 1 ou numéro 10. Ils savent ce qu'ils veulent ! »

Classique - 5 choses à retenir après PSG-OM :


>