PSG : Messi et Ramos, l'entente cordiale ?

Après s’être longtemps croisés comme adversaires dans le championnat espagnol, Lionel Messi et Sergio Ramos se sont retrouvés sous le même maillot du PSG cette saison. Malgré leurs oppositions passées et aussi quelques accrochages durant les Clasicos, les deux trentenaires se sont très bien entendus dès le premier jour dans la capitale française. Leurs sourires complices ont même surpris beaucoup de monde en Espagne. Les journalistes ibériques n’avaient pas été habitués à voir le duo échanger et rigoler ensemble.
 

"Entre Messi et Ramos, le respect ne se transformera pas en amitié"


Jouant pour la même équipe désormais, Messi et Ramos ont des atomes crochus. Mais, sont-ils suffisamment complices pour devenir amis ? A en croire Guillem Balague, célèbre journaliste espagnol et qui a été le biographe de la Pulga, il n’y a aucune chance pour que cela se produise. « Ils se sont affrontés sur le terrain, mais ils se sont toujours estimés car ils appartiennent à la même caste : celle des leaders et des vainqueurs. Tous deux ont défendu la personnalité, la philosophie et le style de leurs anciens grands clubs. Ils ont grandi en même temps. Mais si le respect sera toujours là, ils ont une façon de se rapporter au monde tellement différente que je doute qu'une amitié se développe », a-t-il déclaré dans sa chronique hebdomadaire pour Le Parisien.

Messi et Ramos sont tous les deux confrontés à des pépins physiques dans la capitale française et pour Ballague, l'Espagnol est celui qui en souffre le plus. "Depuis son arrivée à Paris, Sergio Ramos est blessé. Et comme tous les joueurs dans cet état, il se sent inutile, perd confiance et glisse inévitablement dans une forme de déprime, a-t-il jugé. C’est d’autant plus difficile qu’il a été le symbole du grand Real et qu’aujourd’hui il n’est qu’une star parmi d’autres. Ramos ne peut que se sentir isolé, étranger dans un monde nouveau."


>