PSG-Lille : Pour Djalo, Neymar manque de respect

Très intense, le duel tenu entre Tiago Djalo et Neymar a connu quelques montées en grade, samedi sur la pelouse du Parc des Princes lors du succès de Lille face au PSG (0-1). D'abord expulsés, les deux joueurs ont continué de se chauffer jusque dans le tunnel puis à l'intérieur de celui-ci. Heureusement, séparés par des agents de la sécurité et des membres des deux staffs, ni le défenseur du LOSC, ni la star du PSG ne sont allés trop loin. Toutefois, le premier a raconté sa version des faits, lors d'un entretien accordé à A Bola, ce lundi.

Main dans le menton, sticker dans le visage et manque de respect


Il a reconnu qu'un précédent existait, avant la rencontre de samedi. "Le problème vient déjà de l'année dernière, lors du dernier match que nous avions joué à Paris (en novembre 2019, victoire du PSG 2-0, ndlr). Sauf qu'il n'avait pas été viral comme cette fois. Je n'ai rien fait. Après la faute, l'arbitre a sifflé et il (Neymar) m'a agressé. Je suis tombé au sol. Il a essayé de me prendre le ballon et m'a frappé avec sa main dans le menton. Et puis j'ai été exclu sans savoir pourquoi", a-t-il énoncé.

 

 



Puis, le jeune défenseur de 20 ans a enchaîné son récit, développant les incidents survenus à l'intérieur des couloirs du Parc des Princes. "Dans le tunnel, il a dit des choses que je n'apprécie pas. Il m'a même jeté un sticker au visage. Que m'a-t-il dit ? Je ne sais même plus mais ce n'était rien de bon. Ça fait partie du jeu... Puis chacun est allé dans son coin et plus rien. Je respecte tout le monde, qu'il s'agisse de Neymar ou d'un autre joueur. Mais je pense que les autres devraient aussi faire preuve de respect. Nous devons nous respecter, nous sommes des confrères et c'est ce qui manque à Neymar, un peu de respect. Neymar doit avoir plus de respect."

C'est ce mercredi que la Commission de discipline de la LFP devrait se pencher sur la situation. Une sanction d'au minimum un match de suspension automatique est valable mais la charge pourrait être plus lourde, notamment en ce qui concerne Neymar.

 


>