Paris a-t-il le meilleur effectif de son histoire ?

Après avoir perdu le titre en Ligue 1 et échouer en demi-finales de la Ligue des champions, Paris a mis les petits plats dans les grands, cet été, pour renforcer l’effectif de Mauricio Pochettino. Avec les arrivées de Georginio Wijnaldum, Achraf Hakimi, Sergio Ramos et Gianluigi Donnarumma, l’effectif parisien a désormais fière allure, et il suffit de prendre un papier et d’y coucher les deux premiers 11 possibles pour s’en convaincre. Pour le premier, on a décidé d’aligner Donnaruma - Hakimi, Ramos, Marquinhos, Bernat - Wijnaldum, Verratti, Paredes - Neymar, Mbappé, Di Maria. Et voilà pour le second: Navas - Kehrer, Kimpembe, Diallo, Kurzawa - Danilo, Gueye, Rafinha - Draxler, Icardi, Sarabia. A ces 22 joueurs, on n’oublie pas d’ajouter Ander Herrera, Colin Dagba ou Arnaud Kalimuendo. « Le PSG aura une équipe de rêve. C’est maintenant ou jamais pour le rêve de la Ligue des champions », glissait le quotidien As, à l’arrivée de Ramos. 

Des défauts gommés

Difficile de contredire le quotidien madrilène, tant les défauts aperçus l’an passé semblent avoir été gommés, avec notamment l’arrivée d’Hakimi qui, ajouté au retour de blessure de Bernat, devrait apporter un peu plus de stabilité sur les postes de latéraux. De son côté, Sergio Ramos devrait apporter son leadership et son expérience, indispensables pour passer les turbulences de saisons toujours plus longue. En attendant peut-être l’éventuelle arrivée de Paul Pogba, Wijnaldum semble la recrue idéale pour stabiliser l’entre-jeu francilien. Enfin, et même si ce n’était pas un point faible l’an passé, bien au contraire, l’arrivée de Donnarumma, élu meilleur gardien du dernier Euro, ajoute également un peu plus de crédibilité au projet parisien, qui n'a jamais semblé aussi solide. 

"Ca fait beaucoup d'étoiles..."

« À l’instant T, je pense que Paris a le meilleur effectif de son histoire, confirme Didier Roustan, sur le plateau de la chaîne L’Equipe. Sergio Ramos est charismatique, ça plaît beaucoup aux gens même si moi je ne suis pas un fan absolu de ce joueur. Au poste de gardien de but, il y a du lourd. Il y a eu des problèmes de latéraux à Paris, là il y a ce qu’il faut avec Hakimi et Bernat s’il retrouve ses sensations après sa blessure au genou. Et puis Neymar, Mbappé, Di Maria, Wijnaldum, Verratti… Pour la Ligue 1, pour les adversaires, ça va être compliqué. Il y a aussi un bon entraîneur avec Pochettino, ce n’est pas rien. Sur le papier, ça fait beaucoup d’étoiles. » Reste désormais à bien les aligner… 


>