OM : « Mieux vaut tard que jamais » pour Tapie

Jacques-Henri Eyraud n’est plus le patron de l’Olympique de Marseille. Vendredi soir, il a été officiellement écarté et prié de laisser ses fonctions à Pablo Longoria. Une nouvelle qui a ravi beaucoup de monde dans la cité phocéenne, mais pas que. Un certain Bernard Tapie s’est aussi fortement réjoui de ce dénouement. L’homme qui a offert au club son unique titre de champion d’Europe faisait partie des principaux opposants de JHE. Logiquement, en apprenant la nouvelle de son renvoi, il ne pouvait que faire part de sa satisfaction.

« Mieux vaut tard que jamais »


Dans les colonnes de La Provence, Tapie a lâché : "Ah, il était temps ! À un moment donné, les choses sont tellement évidentes que même le bon sens n'a plus de sens. C'est une décision qui aurait dû être prise bien plus tôt selon moi. Mais, comme on dit, mieux vaut tard que jamais...".

L’ex-cacique marseillais est content que le propriétaire du club ait fini par ouvrir les yeux sur la situation qui règne au sein du club, mais il attend désormais plus de sa part. "Maintenant, il faut que Frank McCourt refasse surface. Si celui qui paie est trop distant, c'est très rare que ça aille très haut. Regardez les clubs où ça fonctionne : à chaque fois il y a une vraie proximité entre celui qui finance et celui qui dirige". Tapie parle bien sûr en connaissance de cause, lui qui a été au cœur de l’action tout au long de son passage à Marseille.

>