OM - Les 5 plus grands exploits de Jorge Sampaoli

Panoramic

2011 : Une année pleine avec Universidad de Chile


C'est pendant la saison 2011 que Jorge Sampaoli s'est fait un nom. A la tête d'Universidad de Chile, il a réalisé des miracles. Son équipe a enchaîné les victoires et a tout raflé : Tournoi d'Ouverture, Tournoi de Clôture et surtout la Copa Sudamericana. Pour remporter ce titre continental, son équipe a eu besoin de faire tomber des équipes comme le Nacional (Uruguay), Flamengo, Vasco de Gama (Brésil) et le LDU Quito (Equateur) en finale. Le club chilien a gagné la compétition avec un style de jeu séduisant : en marquant beaucoup et en battant le record du plus petit nombre de buts encaissés. Aujourd'hui encore, c'est le seul trophée international de l'Universidad de Chile.

2015 : Le sacre continental avec le Chili


Au Chili, ses performances ne sont pas passées inaperçues. Il a obtenu le poste de sélectionneur en 2012. Trois ans et une Coupe du Monde 2014 intéressante plus tard, il a emmené la Roja au sommet du football sud-américain pour la première fois de son histoire. A domicile, la sélection chilienne a remporté la Copa America avec une victoire aux tirs au but sur l'Argentine en finale (0-0, 4 tab à 1). Jorge Sampaoli en a profité pour rentrer dans la cours des grands.

2016-2017 : Séville de retour dans le top 4 espagnol


Ses exploits à la tête de la sélection chilienne lui ont offert une opportunité en Europe. L'Argentin a débarqué à Séville en juin 2016. Pour son premier match en Liga, les Andalous ont gagné 6-4 contre l'Espanyol Barcelone. Le ton était donné. Plus tard, ils ont battu l'Atlético Madrid et mis un terme à la série de 40 matchs sans défaite du Real Madrid. Les Rojiblancos ont terminé la saison à la quatrième place avec 72 points. C'était le meilleur classement depuis 2009-2010 et le deuxième plus grand total de points de l'histoire du club en Liga. Au passage, le club espagnol a rallié les huitièmes de finale de la Ligue des Champions et le natif de Casilda a été élu entraîneur du mois d'octobre en Liga.

 

2017 : La qualification pour la Coupe du Monde 2018


Quand Jorge Sampaoli a quitté le FC Séville, c'était pour prendre en charge l'équipe nationale d'Argentine. Si cette expérience a été compliquée, le sélectionneur a quand même qualifié l'Albiceleste à la Coupe du Monde 2018. Tout s'est joué sur le match de la dernière journée. En Équateur, les coéquipiers de Lionel Messi avaient besoin d'une victoire pour espère passer (1-3). Après l'ouverture du score précoce de Romario Ibarra, la Pulga a inscrit un triplé qui a envoyé Jorge Sampaoli et toute l'Argentine au Mondial russe.

 

2019 : Santos revient dans le coup

Malgré une grave crise institutionnelle, Santos s'est mêlé à la course au titre en 2019. Et c'est grâce à Jorge Sampaoli. En 2019, le club du Roi Pelé a terminé à la deuxième place de Serie A et a proposé un jeu spectaculaire qui a convaincu. Après son échec à la tête de l'Argentine, il s'est parfaitement relancé.
 

Eyraud débarqué, Sampaoli débarque : 

 


>