Nice : Le club répond à Maracineanu

L'OGC Nice est sous tension depuis le 22 août dernier et les heurts survenus à l'Allianz Riviera, lors du match entre Nice et Marseille. Particulièrement agacé par les mots de Roxana Maracineanu jeudi soir sur le plateau de L’Équipe du Soir, le club azuréen s'est fendu d'un communiqué au vitriol à l'encontre de la ministre déléguée aux sports, accusée de ne pas connaitre ses dossiers.

"Qu'une ministre déléguée aux Sports puisse à la fois méconnaitre le sujet sur lequel elle s'exprime, et s'autoriser ensuite une déclaration aussi erronée sur un plateau de télévision, est édifiant et inacceptable dans un contexte aussi sensible pour l'ensemble du football français." Par ce communiqué, l'OGC Nice reproche en réalité à Roxana Maracineanu d'avoir affirmé que le club n'avait pas porté plainte contre les individus identifiés comme fauteurs de troubles.

Dans son laïus, le Gym ajoute : "La direction de l'OGC Nice avait clairement pris ses responsabilités en indique que le club engagerait des poursuites envers les fauteurs de trouble identifiés par la police. Ce qu'elle fit. (...) Puisqu'il semble que sa parole n'atteigne pas toujours certains sommets de la capitale, l'OGC Nice se doit de rappeler avoir toujours condamné la violence."

>