Neymar précise ses accusations contre Gonzalez

Panoramic

Ce Clasico électrique va laisser des traces. Et pas seulement parce que l’Olympique de Marseille a enfin réussi à s’imposer au Parc des Princes (0-1), pour la première fois depuis 2011. Terminée avec cinq expulsions, cette rencontre a notamment vu Neymer rejoindre les vestiaires avant ses troupes, après une claque donnée à Alvaro Gonzalez, le défenseur central de l’OM. Encore très énervé après la rencontre, l’ancien du Barça a commencé par lâcher sa frustration sur Twitter : « La seule chose que je regrette, c'est de ne pas être en face de ce connard », a-t-il écrit, après avoir assuré, à sa sortie, que l’Espagnol avait tenu des propos racistes à son encontre.

 

Neymar : « Je veux qu’on cherche l’image du raciste »

 

Puis le Brésilien a précisé ses accusations une heure plus tard, dans un nouveau tweet. « Pour le VAR, c'est facile d'attraper mon 'agression'. Maintenant, je veux qu'on cherche l'image du raciste qui m'a traité de 'SINGE FILS DE PUTE' (fils de pute de singe). C'est ce que je veux voir. » Une affaire très sérieuse, si cela devait se confirmer. Et dont la LFP devrait se saisir très prochainement.


>