Monaco : Vanderson, la bonne pioche

Panoramic


Il n’est là que depuis janvier mais il est déjà bien installé dans le onze monégasque. Vanderson de Oliveira Campos n’a pas mis longtemps à s’illustrer avec l’ASM. Dès son 3eme match avec le club de la Principauté, le Brésilien faisait mouche en marquant contre Montpellier (2-3). Depuis son recrutement en provenance du Gremio pour 11 millions d’euros, Vanderson a encore fait trembler les filets, vendredi à Rennes et contribué à une importante victoire en Bretagne (3-2) dans la course à l’Europe (Monaco est 6eme à 3 points du club rennais, 3eme).

2 buts et 3 passes décisives en 17 matchs


En 17 sorties sous la tunique monégasque, Vanderson, latéral de formation, a signé 2 réalisations et 3 passes décisives. Le jeune Brésilien de 20 ans s’est rapidement acclimaté à son nouvel environnement et s’est installé sur l’aile droite de l’ASM dont il a débuté les trois derniers matchs. Au club, on loue sa maturité. « C'est juste ma personnalité, confie le jeune élément dans Nice-Matin, mardi. J'ai toujours eu confiance en mes qualités. Je me réfugie dans le travail et j'emmagasine confiance et maturité. Rien de particulier n'est arrivé dans ma vie, je n'ai pas grandi plus vite avec la perte d'un proche par exemple, mais je sais d'où je viens. Même si je ressens beaucoup d'amour pour elle, Rondonopolis est une petite ville où il y a beaucoup de pauvreté. Le foot pouvait être une solution pour aider ma famille. Là où j'ai vécu, j'étais un rêveur parmi tant d'autres. Aujourd'hui, j'ai accompli mon rêve. »


« L’envie et la passion peuvent être les ingrédients pour l'emporter » contre Nice


A 6 journées de la fin du championnat, Vanderson a encore les moyens de faire gonfler son pécule. « J'ai été bien accueilli. Avoir des partenaires lusophones a facilité mon intégration. Mais si des joueurs se contentent de ça, pas moi. Je reste tranquille et j'espère évoluer encore, donner de la joie. Je me suis fixé des objectifs en termes de stats, j'aimerais encore les gonfler. J'ai déjà été décisif à cinq reprises. L’être dix fois avant la fin de la saison ? Ça peut devenir une ambition », vise-t-il. Mais avant, se dresse devant Monaco un nouveau match important, un certain derby contre Nice, 4eme un point devant, mercredi soir (19 heures). « Je ne pense pas qu'il y ait un favori dans un derby. Nice fait une très bonne saison avec un bon coach. Ils sont en finale de la Coupe de France. Au Brésil, avec Grêmio, j'ai gagné quelques derbies contre l'lnternacional. L’envie et la passion peuvent être les ingrédients pour l'emporter. On va essayer de faire plaisir à nos supporters », indique Vanderson, appelé avec les U20 du Brésil en 2021.

>