Monaco : Clement estime que Strasbourg sera "un grand défi"

Reuters

Le 6ème du dernier exercice de Ligue 1 qui recevra le 3ème. Samedi, la première affiche du championnat de France version 2022-2023 opposera dans une Meineau comble le Strasbourg de Julien Stéphan à l'AS Monaco de Philippe Clement. 4 jours après avoir tenu en échec le PSV Eindhoven lors du troisième tour préliminaire aller de la Ligue des Champions (1-1), ce déplacement sera loin d'être une partie de plaisir aux yeux du technicien belge, juste avant le retour face à la formation hollandaise, prévu 3 jours plus tard.

"Ce déplacement à Strasbourg sera un grand défi. J'aime les chiffres et j'ai vu toutes les stats des saisons précédentes : j'ai vu que Monaco a connu beaucoup de difficultés ces dernières saisons contre Strasbourg", a souligné Clement en conférence de presse, alors que le club princier n'a remporté qu'1 seul de ses 8 derniers matchs face au club alsacien.

 

"Avoir la même humilité, la même ambition"


Contraint de composer notamment sans Aleksandr Golovin et Kevin Volland (suspendus), Monaco devrait trouver un Strasbourg particulièrement motivé pour l'entame de cette saison. Après avoir raté de 3 points une qualification pour les barrages de la Ligue Europa Conférence (revenue à Nice), la formation entraînée par Julien Stéphan a l'intention de s'appuyer sur des ingrédients déjà démontrés. "Il faut surtout appréhender cette saison en réfléchissant sur l’ambition de jeu. Il faudra refaire beaucoup d’efforts, beaucoup travailler, avoir la même humilité, la même ambition. Il n’y a pas de pression à se mettre sur le classement", a souligné le jeune technicien âgé de 41 ans.

Ayant observé l'opposition entre Monaco et le PSV, il a dressé la marche à suivre pour son groupe avant ce match contre un club "dimensionné pour le haut de tableau" : "Il faudra être performants dans tous les secteurs de jeu", a affirmé Stéphan.


>