Monaco bien trop fort pour Nantes

Panoramic

La centième entre Monaco et Nantes en Ligue 1 n’aura pas proposé beaucoup de suspense. Les joueurs de la principauté n’ont fait qu’une bouchée des Canaris (4-1) ce dimanche après-midi au stade Louis-II, à l’occasion de la 9eme journée. L’ASM a asphyxié son adversaire et plié la rencontre dès la sixième minute avec le break déjà en poche. Breel Embolo a été le premier à assommer la défense nantaise d’un coup de tête successif à une parade d’Alban Lafont, repoussant alors une frappe de Wissam Ben Yedder.

Ce dernier a fait le break dans les instants suivants d’un ballon piqué dont il a le secret, non sans remercier le poteau. Le début du festival pour l’ancien Sévillan. Les malheurs défensifs adverses n’ont pas été effacés et l’international français a pris un malin plaisir à alourdir le score (3-0, 28’). Il s’est permis de signer, d’une frappe puissante du pied droit, son premier doublé de la saison à la suite d’un jeu en triangle de qualité avec Youssouf Fofana et Aleksandr Golovin.

 

 

Ben Yedder voit triple

Il a fallu attendre l’heure de jeu pour voir les filets trembler à nouveau. L’inévitable Ben Yedder a vu triple sur penalty en prenant Alban Lafont à contrepied pour le 4-0. La quatrième victoire de rang des Monégasques en championnat n’a plus fait de doute malgré la réduction de l’écart du FC Nantes, bien aidé par le malheureux Caio Henrique (4-1, 79’). Devant son but, le dépositeur d’offrandes a mal jugé un ballon chaud qu’il a poussé malencontreusement dans ses filets.

L’ASM engrange et reprend sa cinquième place. En ce qui concerne le FCN, il est aux portes de la zone rouge et n’a pas profité de la trêve pour régler ses problèmes entrevus depuis août. Les deux équipes doivent désormais négocier leur troisième match de Ligue Europa jeudi. En pleine confiance, Monaco recevra Trabzonspor et Nantes aura la tâche difficile de relever la tête à Fribourg.

 

 


>