Michel réplique à Boli

Icon Sport

Le onze de départ de l’OM face à Bordeaux a surpris, dimanche dernier. Dans un contexte tendu, Michel a choisi de se passer de Nkoudou et de Batshuayi notamment, au profit de Sarr et de Fletcher. En raison du résultat final (0-0) et de la piètre performance des Marseillais, Basile Boli s’est permis de critiquer les choix du technicien. "Je ne comprends pas cette composition, a-t-il lâché dans les couloirs du Vélodrome. On a un joueur qui a marqué 15 ou 16 buts depuis le début de la saison et qui n'est pas aligné (Michy Batshuayi, ndlr). Il y a beaucoup de choses qui ne vont pas. On voit une équipe renouvelée, alors qu'on a besoin des joueurs d'expérience".

L’ambassadeur de l’OM, qui a épargné l’Espagnol jusque-là malgré des résultats décevants, en a même remis une couche dans la semaine. "On me dit qu'à Bastia, Michel a voulu titiller Batshuayi en le mettant sur le banc, a-t-il confié dans les colonnes du Parisien. Mais Michy est entré en jeu et il a marqué. Ça veut dire qu'il a compris le message, mais face à Bordeaux, il est retourné sur le banc. Je ne comprends pas. Pour moi, il est meilleur que Fletcher (titulaire contre les Girondins)".

"J'ai un contrat, j'espère qu'il sera respecté"

Quelques jours après cette sortie, Michel a livré sa réaction ce vendredi, en conférence de presse. L’entraîneur de l’OM regrette la méthode que l’ancien défenseur a employée. "Boli est une légende du club, mais il s'est complètement trompé, a-t-il lâché au Centre Robert-Louis-Dreyfus. On lui a ouvert le vestiaire, il aurait pu me dire les choses droit dans les yeux. S'il était là aux entraînements, il aurait compris cette tactique. Il m'a déçu, ses déclarations n'étaient pas nécessaires".

Et pour mieux justifier ses choix, Michel est revenu sur les raisons qui l’ont poussé à aligner cette équipe. L’Espagnol a évoqué plusieurs soucis. "Michy avait un problème physique, il ne s'était entraîné qu'une seule fois avant le match, a-t-il révélé. [...] Nkoudou, on a un peu forcé avec lui ces dernières semaines. Il avait été blessé. Mais il faut qu'il donne plus". Cet épisode illustre une nouvelle fois la position délicate dans laquelle se trouve Michel. Il a néanmoins réaffirmé son souhait de poursuivre à l’OM: "J'ai un contrat, j'espère qu'il sera respecté. Mais cela ne dépend pas de moi".


>