Messi à Paris: ces Argentins qui ont marqué l'histoire du PSG

Panoramic

Carlos Bianchi, le Goleador (1977-1979)

L’un des premiers joueurs marquants de la jeune histoire du PSG. Arrivé de Reims en 1977, Carlos Bianchi n'a passé que deux saisons dans la capitale pour un rendement fantastique. Entre 1977 et 1979, il a été, à deux reprises, le meilleur buteur du championnat (71 buts au total). 

Gabriel Heinze, d’ami à ennemi (2001-2004)

Dans la liste des Argentins passés par Paris, pas sûr que Gabriel Heinze reste comme un bon souvenir pour les supporters. Le défenseur fait partie de ces joueurs à avoir rejoint le grand rival, l'Olympique de Marseille, quelques années après son départ. Avant cela, "Gabi" Heinze avait disputé trois saisons en Rouge et Bleu, aux côtés notamment de Pochettino. En 2004, il part en Angleterre, à Manchester United, puis fait son retour en France à l'OM en 2009. Il inscrit en octobre le but décisif lors du Classique contre Paris (1-0) de la tête.

Juan Pablo Sorin, l’invincible (2003-2004)

Arrivé en 2003, l’arrière gauche aux cheveux longs ne reste qu’une saison, assez pour garder encore aujourd'hui la sympathie des supporters. En 26 rencontres disputées, "Juampi" n’a jamais perdu avec les Rouge et Bleu. Avec lui, le club a terminé deuxième du championnat et remporté la Coupe de France aux dépens de l’OM au Stade Vélodrome, grâce à un but de la tête... de Sorin. L'Argentin quittera Paris à la fin de la saison, à cause notamment de ses relations compliquées avec Vahid Halilhodzic.

Javier Pastore, le chouchou du Parc (2011-2018)

A son arrivée en 2011, Javier Pastore est le joueur le plus cher de l’histoire du club (42 millions d'euros, en provenance de Palerme) et la première star de l’ère QSI. Rapidement, El Flaco, le Maigre en français, enchante le Parc des Princes de sa technique toute en finesse. Son slalom au coeur de la défense de Chelsea, lors du quart de finale aller de la Ligue des Champions en 2014, restera le plus grand moment du passage du milieu de terrain à Paris. Ses blessures récurrentes demeurent par ailleurs le gros point noir de sa carrière.

Angel Di Maria, le passeur (depuis 2015)

Arrivé à l'intersaison 2015, après une saison contrastée à Manchester United, Di Maria s'épanouit à Paris, même si ses saisons n’ont pas toujours été régulières. La justesse de son pied gauche et certains buts de grande classe, à l’image de son doublé contre Barcelone en 8e de finale aller de la C1 en 2017, en ont fait un élément essentiel. Et Di Maria excelle dans sa capacité à servir ses coéquipiers, si bien qu’il est devenu en fin de saison dernière le meilleur passeur de l’histoire du club devant Safet Susic, avec 105 passes en 264 rencontres.

Mauricio Pochettino, de défenseur (2001-2003) à entraîneur (depuis janvier 2021)

Après six années à l'Espanyol Barcelone, Pochettino signe à Paris en janvier 2001. En une saison et demie, il remporte la Coupe Intertoto (2001) et devient capitaine lors de sa deuxième saison, mais perd la Coupe de France contre Auxerre. Vingt ans après, il fait son retour à Paris en tant qu'entraîneur, en remplaçant Thomas Tuchel. Sa première demi-saison à Paris est mitigée: le club atteint les demi-finales de la Ligue des champions pour la deuxième année consécutive, mais il perd le titre de champion de France contre Lille.


>