Marseille : Avec Sampaoli, Balerdi s’épanouit

C’est le grand gagnant de l’arrivée de Jorge Sampaoli. Depuis que son compatriote argentin a pris les commandes de l’OM, Leonardo Balerdi n’a pas quitté le onze titulaire. Le jeune défenseur (22 ans) prêté par Dortmund a disputé en intégralité les quatre dernières rencontres du club phocéen, et même marqué, dimanche dernier à Dijon (2-0). Quelques jours plus tôt, il avait pourtant participé, avec son coéquipier Pol Lirola, à une fête illégale à côté de Barcelone qui a fait scandale.

Et si les deux joueurs ont échappé à la sanction sportive, ils auraient eu droit à une amende de la part leur club selon La Provence. Ainsi qu’à un sermon de leur entraîneur. "J'ai parlé avec eux pour leur dire qu'il faut qu'ils sachent que ce qui se passe actuellement, la crise sanitaire, est grave", a déclaré Sampaoli en conférence de presse, rappelant que "le plus important est qu'ils aient conscience de la réalité sanitaire qui nous touche tous." Un épisode vite oublié donc, pour Balerdi, qui va enchaîner une cinquième titularisation consécutive samedi soir à Montpellier.


Sampaoli : "Un gros potentiel défensif naturel"

Celui à qui André Villas-Boas n’accordait que peu de confiance se révèle particulièrement à l’aise dans le système à trois défenseurs mis en place par le successeur du Portugais. Même si tout n’a pas été parfait. Il s’est ainsi troué à Nice, où l’OM a pris l’eau (3-0). Spectateur sur le premier but niçois, il avait commis une grosse erreur sur le deuxième, précipitant la défaite des siens.

Un défenseur encore sujet aux sautes de concentration donc, et qui plus élégant que rugueux, à l’opposé de l’image qu’on peut parfois se faire des défenseurs argentins. "C'est un joueur qui a un gros potentiel défensif naturel. Il a peu joué à Boca, ensuite il est allé à Dortmund où il a peu joué également, a rappelé vendredi Sampaoli. Mais depuis qu'il est arrivé à l'OM, avec le temps, il trouve un lieu où il peut avoir de la continuité dans son travail, avec ses capacités, pour continuer de progresser. C'est un joueur qui a une grande valeur future, à développer." Un international (deux capes) que l’ancien sélectionneur argentin aimerait voir rester. L’OM, qui jugerait trop élevé le prix de son option d’achat (près de 15 millions d’euros), va donc devoir négocier avec Dortmund.

>