Lyon - Nice : Le coup d’envoi de la 2eme période repoussé à cause des fumigènes

Comme à Marseille avant la trêve internationale (2-1), l’OL a encore dû composer avec une interruption de son match pour cause de fumigènes. Cette fois, c’était à domicile, au Groupama Stadium, à l’occasion de la réception de Nice ce samedi. Alors que les deux équipes étaient revenues sur la pelouse pour entamer la seconde période, l’arbitre Amaury Delerue les a renvoyées aux vestiaires, suite à un nouveau craquage collectif du groupe de supporters Lyon 1950. A l’occasion de ses 10 ans, le collectif avait déjà allumé des fumigènes pendant la première période. « La fumée ne s’en va pas, la goal-line ne marche plus et il y a eu une intoxication au niveau des joueurs, a expliqué le délégué Michel Thévot au micro de Canal+. Pour des raisons de sécurité, on arrête temporairement la rencontre et quand les conditions seront favorables, on reprendra la partie. (…) La ventilation a été mise par l’Olympique lyonnais. Il faut attendre le temps nécessaire. »

27 minutes de mi-temps


Au final, l’interruption a duré une douzaine de minutes, pour une mi-temps d’une durée totale de 27 minutes. Le délégué de la Ligue de Football Professionnel n’a toutefois pas souhaité s’avancer sur d’éventuelles sanctions à l’encontre de l’OL. « Il va y avoir un rapport complémentaire qui sera effectué de ma part, en concertation avec mon adjoint. La Commission de discipline prendra les décisions nécessaires. Je ne peux pas vous en dire plus. Les sanctions, c’est une Commission à part, moi je relate les faits, que du factuel. »