Lyon - Kadewere - Depay - Toko Ekambi, les trois lions

Reuters

L'Olympique Lyonnais a trouvé la formule en attaque, c'est évident. Mais pour combien de temps ? Karl Toko Ekambi et Tino Kadewere sont devenus indiscutables, tout autant que Memphis Depay. Et c'est évidemment la situation de ce dernier qui risque de chambouler tout l'équilibre, en cas de départ en janvier... La dernière sortie de Rudi Garcia à ce sujet, il y a dix jours sur TF1, est logique et sans équivoque : "C'est un joueur de classe mondiale, on est beaucoup plus forts avec lui. Si on a des ambitions, il sera avec nous lors de la deuxième partie de saison." Une façon de mettre la pression sur Jean-Michel Aulas, étant donné que Rudi Garcia lui-même n'a pas grand-chose à perdre, puisqu'il est régulièrement annoncé sur le départ malgré ses résultats...

Mais ce n'est pas un hasard non plus si le coach a pris soin de qualifier Moussa Dembele de "joueur très important". Déjà pour stimuler le remplaçant n°1 du trio, ce qu'il aurait fait quoi qu'il arrive. Et par anticipation, le rôle de l'ancien attaquant du Celtic prend fatalement plus d'importance si Depay venait à partir, ce qui demeure une thèse au minimum plausible... Cependant, Moussa Dembele vient de se casser le bras à l'entraînement, ce qui devrait porter son indisponibilité jusqu'à mi-février. Surmontable, si Depay ne part pas trop tôt. Ou ne part pas du tout, bien entendu.



Le Rémois Yunis Abdelhamid, qui a défié Lyon au début du mois (3-0, un but et deux passes de Toko Ekambi, un but de Depay), a détaillé la "force collective" du triangle pour L'Equipe : "Ils sortent et bougent dans tous les espaces. Ils sont difficiles à gérer car ils sont complémentaires, ils essaient à chaque fois de se trouver. Depay n'est pas qu'un point de fixation, il se balade entre les lignes. Et dans ces cas, Kadewere et Toko Ekambi peuvent prendre la profondeur. Mais c'est compliqué, car eux aussi peuvent se déplacer en appui entre les lignes, puis passer dans le dos avec leur vitesse. Ils jouent avec leurs qualités, constamment en mouvement. Toko Ekambi et Kadewere ne rechignent pas à faire des appels, ça crée des espaces pour les milieux et pour Depay. C'est vraiment du très haut niveau."

Tino Kadewere : 16 matchs (12 titularisations) - 7 buts - 3 passes décisives

Memphis Depay : 17 matchs (13 titularisations) - 8 buts - 4 passes décisives

Karl Toko Ekambi : 15 matchs (14 titularisations) - 9 buts - 5 passes décisives

Moussa Dembele : 16 matchs (6 titularisations) - 1 but


 


>