Ligue 1 : Monaco et Montpellier dos à dos

Battus avant la trêve, Monaco et Montpellier, qui affichaient un bilan identique avant de croiser le fer, avaient à cœur de se reprendre ce dimanche. Les deux équipes patienteront encore quelques jours pour renouer avec le succès puisqu’elles ne sont pas parvenues à se départager (1-1). Stephy Mavididi (51eme) a ouvert la marque pour le MHSC, qui a joué à dix durant plus de 75 minutes, alors que Wissam Ben Yedder (70eme) a égalisé sur penalty pour l'ASM.

SAVANIER VOIT ROUGE

Les Monégasques ont d'ailleurs été inefficaces très longtemps dans cette rencontre qu’ils prenaient pourtant par le bon bout. Malgré les belles déviations de Wissam Ben Yedder, les percussions de Gelson Martins et les tentatives sans grande conviction d’Aurélien Tchouameni, la défense montpelliéraine tenait bon dans un premier quart d'heure à sens unique. Celle-ci devait encore un peu plus s'employer après l’expulsion directe de Téji Savanier, renvoyé au vestiaire pour un pied trop haut au niveau de la tête de Florentino Luis (18eme). Une sortie du maître à jouer pailladin qui compliquait sérieusement la tâche du MHSC, contraint de subir et qui était tout heureux de voir M. Ben El Hadj refuser un but à Wissam Ben Yedder, signalé en position de hors-jeu (24eme).

MAVIDIDI REFROIDIT LOUIS-II, BEN YEDDER REMET LES PENDULES À L'HEURE

Et pourtant, c'était bien Montpellier qui trouvait finalement la faille dès le retour des vestiaires. Sur son premier ballon, Stephy Mavididi faisait parler sa puissance devant Djibril Sidibé pour inscrire son premier but sous ses nouvelles couleurs après un rush autoritaire (0-1, 51eme). Surpris, les Asémistes balbutiaient leur football face à une équipe cloîtrée dans ses 30 derniers mètres. Mais face à la pression, Arnaud Souquet commettait l'irréparable en fauchant Gelson Martins dans la surface, permettant à Wissam Ben Yedder de remettre les pendules à l’heure sur penalty (1-1, 70eme). Poussé dans ses derniers retranchements, Montpellier pouvait compter sur un excellent Jonas Omlin, qui intervenait parfaitement sur des tentatives de Gelson Martins (74eme), Stevan Jovetic (75eme) ou encore Pietro Pellegri (77eme). Un résultat décevant pour Monaco, qui reste bloqué au 7eme rang à égalité de points avec Montpellier, 6eme.