Ligue 1 - Maladroit, Lyon craque face à Metz !

Panoramic

Lyon a perdu la première place de la Ligue 1, dimanche, en perdant sur son terrain face à Metz (0-1) en clôture de la 20e journée, la série d'invincibilité des Lyonnais s'arrêtant donc à seize rencontres. L'OL est désormais 3e du classement à deux points d'un duo de leaders, Paris Saint-Germain et Lille, alors que Metz, qui a marqué par Aaron Leya Iseka à la 90e minute, est 11e. Lancé dans la profondeur, Leya Iseka a éliminé le gardien Anthony Lopes pour marquer dans la cage vide, récompensant la bonne performance d'ensemble de l'équipe de Frédéric Antonetti. Les Messins, toujours très bien organisés et exploitant chaque possibilité de contre, méritent leur victoire. Ils ont su profiter de la domination stérile de leur adversaire.

Plus tôt dans la rencontre, le Brésilien Marcelo a sauvé l'OL en renvoyant le ballon sur sa ligne après une tentative de Mamadou Gueye, le ballon ayant d'abord heurté le poteau sur un centre de la gauche de Farid Boulaya, juste avant la mi-temps (42e). Thomas Delaine a aussi manqué le cadre de justesse (36e), tout comme Leya Iseka sur une reprise de la tête (87e), et un tir de Pape Sarr a heurté la barre transversale d'Anthony Lopes (89e). Metz aurait aussi pu mieux exploiter quelques autres situations offensives, face à un adversaire qui semble avoir baissé de pied depuis la seconde période contre Lens, le 6 janvier. Contre les Nordistes, l'OL menait 3-0 avant une remontée des Lensois qui ne se sont inclinés que 3-2.

Samedi dernier à Rennes, les Lyonnais étaient menés 2-0 avant d'arracher le résultat nul (2-2) après une performance très moyenne, à l'image de leur meneur de jeu, Lucas Paqueta, qui n'a pas non plus livré une grande performance contre Metz. Ce qui se ressent vraiment sur le jeu de l'équipe de Rudi Garcia. Le Brésilien, sans avoir réussi à emmener ses partenaires dans son sillage comme il l'a souvent fait depuis son arrivée fin septembre, a même été remplacé dès la 67e minute par Houssem Aouar, ménagé pour des adducteurs douloureux.

Oukidja déterminant

Pour autant, Lyon a obtenu de très bonnes situations mais le trio offensif, rarement bien servi et qui n'a pas combiné comme à son habitude, ne s'est trouvé que très rarement en position idéale. Et lorsqu'ils l'étaient, Karl Toko Ekambi et Tino Kadewere ont toujours manqué le cadre. Le premier a été dangereux à trois reprises en première période (36e, 38e, 40e) alors que le Zimbabwéen a été menaçant à la 44e minute et à la 52e minute. De son côté, malgré ses efforts, Memphis Depay a toujours été bien contrôlé par la défense messine. Maxwel Cornet, entré à la 67e minute à la place de l'Italien Mattia De Sciglio, s'est en revanche rapidement signalé avec une très belle occasion sur un tir détourné sur le poteau par le gardien messin, Alexandre Oukidja (74e).

C'était juste avant un but refusé à Toko Ekambi pour un léger hors-jeu d'Aouar après intervention de l'assistance vidéo (74e). En fin de partie, Oukidja a encore été décisif avec une belle parade sur une tentative à bout portant d'Aouar (85e), ce qui a maintenu son équipe dans le match avant le but victorieux de Leya Iseka.


>