Ligue 1 - L’OL ne pense qu’à ça

Panoramic

A la recherche d’un trophée depuis 2012 et son dernier succès en Coupe de France, l’Olympique Lyonnais devra attendre au moins dix ans avant d’en remporter un nouveau. Car cette année encore, le club rhodanien finira la saison sans titre. Mais les hommes de Rudi Garcia peuvent encore décrocher une qualification pour la Ligue des Champions, ce qui paraissait inespéré après la défaite dans le choc face à Lille il y a deux semaines (2-3).

Car depuis, ils sont allés arracher, non sans heurts, une victoire sur le même score sur la pelouse de Monaco, autre prétendant au titre, relançant ainsi totalement la course à la troisième place. Les Gones, qui pointent provisoirement à neuf longueurs de Lille, large vainqueur vendredi du derby à Lens en ouverture de la 36e journée, comptent cinq points de retard sur le PSG et un seul sur club du Rocher à trois journées de la fin.

Un sprint haletant qui se poursuit samedi après-midi (17h05) contre Lorient pour les Lyonnais qui iront ensuite à Nîmes avant de clôturer la saison face à Nice, alors que les Monégasques vont se déplacer à deux reprises, à Reims dimanche puis à Lens lors de la dernière journée. Deux déplacements entrecoupés par deux ou trois matchs : leur demi-finale de Coupe de France contre Rumilly-Vallières (N2), la réception de Rennes en championnat et une éventuelle finale contre Montpellier ou le PSG.

De Sciglio pourra jouer


L’OL, absent de la scène européenne cette saison pour la première fois depuis 1996, va donc devoir faire un carton plein et espérer un faux pas de l’ASM, deux clubs dont le dernier affrontement a débouché sur une bagarre au coup de sifflet final dimanche dernier. Ce qui a coûté plus cher aux Monégasques, puisque les jeunes Willem Geubbels et Pietro Pellegri ont écopé de deux matchs de suspension alors que Mattia De Sciglio et Marcelo, également expulsés lors de cette échauffourée, en ont pris un seul, comme leur coéquipier Maxence Caqueret, qui a lui récolté deux cartons jaunes durant la rencontre.

Face à des Merlus qui n’ont pas encore assuré leur maintien, les Gones se présenteront donc amoindris samedi puisque Memphis Depay est aussi suspendu, et que Jason Denayer et Melvin Bard sont forfaits, au contraire d’Islam Slimani. Seule autre bonne nouvelle, avec le retour de l’attaquant algérien : De Sciglio pourra finalement jouer, l’OL ayant habilement saisi le CNOSF, ce qui suspend la décision de la commission de discipline.

"Ce ne sera pas simple, mais par la porte ou la fenêtre, on veut prendre les trois points", a asséné Garcia, qui peut aussi compter sur son président pour motiver les troupes, après avoir tancé Monaco. "Il faut gagner nos matchs. Il peut encore y avoir beaucoup de surprises, a déclaré un Aulas très offensif en marge de la conférence de presse de Delphine Cascarino. Je viendrai voir les joueurs comme je les avais vus la semaine dernière car j’ai confiance en eux. Et je leur ferai part de mes prévisions quant aux résultats de nos adversaires." Mais se réaliseront-elles ?

 

Garcia : "Lyon doit être en Ligue des champions"


>