Ligue 1 : L'OL force la décision à Angers et s'installe sur le podium

Face à une très belle équipe d’Angers, Lyon a réussi à faire le dos rond avant de planter une banderille fatale par Tino Kadewere (77eme). Une victoire précieuse à Angers (1-0) qui permet aux Lyonnais de grimper sur le podium de la Ligue 1.

Angers plus entreprenant


Avec sept matchs consécutifs sans défaite et surtout une victoire dans le derby face à Saint-Etienne (2-1) lors de la dernière rencontre, Lyon arrivait à Angers avec le plein de confiance. Les Angevins eux sortaient d’une belle victoire à Nîmes (5-1) et avaient la volonté de pouvoir enfin réussir à faire une série de deux résultats positifs d’affilée. Surprise au coup d’envoi du côté de Lyon avec la titularisation de Rayan Cherki sur le côté gauche de l’attaque. L’occasion pour le jeune prodige des Gones de revenir en grâce auprès de son coach qui lui a demandé d’être plus performant dans le replacement défensif. Des Lyonnais qui en cas de victoire à Angers avait l’occasion de monter sur le podium de la Ligue 1.

Pourtant la première période a été assez largement dominée par les Angevins qui ont démontré beaucoup plus de fluidité dans le jeu collectif. Autour d’un Angelo Fulgini encore une fois très habile à la baguette, les joueurs de Stéphane Moulin ont multiplié les situations intéressantes dans la surface lyonnaise. Malheureusement pour eux le dernier geste a fait défaut quand ce n’était pas Anthony Lopes qui était décidé à intervenir. Du côté lyonnais, première période très moyenne avec peu de mouvement devant et des erreurs de placement derrière. Pas vraiment mieux au milieu de terrain où les Gones ont perdu trop rapidement le ballon pour espérer faire la transition avec l’attaque.

Kadewere, l’homme providentiel


Au retour des vestiaires, Lyon a cru obtenir un penalty dès l’entame de la seconde période pour une main imaginaire de Sada Thioub (49eme) d’abord signalée par l’arbitre avant d’être corrigée par la VAR. Mis à part cette action, les Lyonnais ont continué à souffrir pour inquiéter l’arrière-garde angevine. Le match a alors été très haché avec une multitude de fautes des deux côtés. Angers a su toutefois se créer quelques occasions franches, notamment sur une frappe à bout portant de Souleyman Doumbia (58eme) détournée par Anthony Lopes. C’est à ce moment-là que Rudi Garcia a décidé de changer trois joueurs d’un coup et cela a fait beaucoup de bien à son équipe. L’entrée en jeu de Moussa Dembélé a notamment permis d’aborder de la profondeur au jeu lyonnais et l’ancien du Celtic a considérablement gêné la défense angevine parvenant même à inquiéter Paul Bernardoni sur une frappe de près, bien détournée par l’ancien Nîmois (75eme).

Deux minutes après, Moussa Dembélé était encore à l’origine d’une action conclue par un centre de Léo Dubois. Centre pour Tino Kadewere qui a enchainé contrôle poitrine et frappe pour ouvrir le score (77eme). Après son doublé dans le derby, l’ancien Havrais est de nouveau le sauveur de l’OL. Un but qui a fait mal au moral des Angevins qui ont reculé avant, dans un ultime sursaut, de croire à l’égalisation, sur une frappe de Souleyman Doumbia dégagée sur sa ligne par Sinaly Diomandé (90eme). Un ultime sauvetage qui a offert la victoire à Lyon avec certainement beaucoup de regrets du côté angevin. Les hommes de Stéphane Moulin méritaient mieux tant ils ont dominé le match pendant une heure. Une nouvelle fois, Angers ne parvient pas à enchainer et la saison du SCO continue de ressembler à des montagnes russes. Pour Lyon, c’est un huitième match sans défaite et une place sur le podium. De quoi retrouver beaucoup d’ambition.