Ligue 1 : Lille, après la tempête, le soleil ?

Panoramic

A force de creuser la saison dernière, Lille a failli y passer. C’est dans les ultimes journées du championnat que le LOSC a obtenu son maintien. Un scénario impensable en début de saison dernière. Arrivée de nouveaux décisionnaires, Marcelo Bielsa et sa glacière sur le banc, festival de recrues : tout était réuni pour vivre un exercice en apothéose. La réalité fut tout autre. Bielsa a été viré quelques semaines plus tard. Le LOSC formait tout sauf une équipe. Et les dirigeants du club ne savaient plus où donner de la tête. Cet avertissement sans frais a visiblement été bien reçu dans le Nord. Contrairement à la saison dernière, pas de grandes manœuvres. Christophe Galtier a rapidement été confirmé à son poste et a pu apporter les retouches souhaitées à une équipe déjà bien fournie. Le Mercato lillois abonde d’ailleurs en ce sens avec les arrivées de Loïc Rémy, José Fonte ou encore Bamba et Ikoné. Vous l’avez compris, après avoir misé sur des espoirs sans expérience de la L1, le LOSC a consolidé son effectif avec des joueurs d’expérience et de talent. Le tout, sans forcément se ruiner.

Les arrivées de Rémy, Fonte et Bamba, tous en fin de contrat, n’ont rien coûté à Lille. Recruter malin, le LOSC s’y est résolu suite à ses problèmes financiers avec la DNCG. Lille ne peut plus allonger sans compter. Pire, le club doit vendre pour rentrer dans les clous. C’est ainsi que deux espoirs du club, Amadou (FC Séville) et Bissouma (Brighton) ont quitté le club pour un montant proche des 40 M€. Et ce n’est peut-être pas suffisant puisque Lille doit encore vendre. Il n’est donc pas exclu de voir une forte valeur marchande de l’effectif (Pepe ? Malcuit ?) s’en aller dans les prochains jours. Les ajustements sont donc en cours pour être prêt le jour J et ainsi, s’éviter une nouvelle saison chaotique.

Arrivées : José Fonte (libre), Jonathan Bamba (libre), Jonathan Ikoné (PSG), Loïc Rémy (libre), Zeki Celik (Istanbulspor), Arton Zekaj (FK Sopot Belgrade), Ferhat Cogalan (FC Valence).

Départs : Ibrahim Amadou (FC Séville), Yves Bissouma (Brighton), Stoppila Sunzu (Metz), Eder (Lokomotiv Moscou, t.d), Rominingue Kouamé (Paris FC, p).

80 - Pour être en règle avec la DNCG, Lille doit vendre pour 80 M€ ! Pour le moment, le LOSC en est à 36 M€ de vente avec les départ d’Ibrahim Amadou à Séville (16 M€) et Yves Bissouma du côté de Brighton (20 M€).

Loïc Rémy va-t-il faire l’affaire en pointe ?

 

Pour mener son attaquer, Lille a fait un choix logique, judicieux mais aussi extrêmement risqué : confier les clés du camion à Loïc Rémy. Tout le monde sera unanime sur le fait que l’international français est un buteur de qualité. Où il est passé, Rémy s’est distingué. A Nice, Lyon, Marseille, Newcastle ou encore Chelsea, le Lyonnais a su montrer ses qualités. Plus récemment, il a réussi à inscrire 8 buts sous les couleurs de Las Palmas et Getafe en 23 journées de Liga. Rapide, véloce et doté d’un excellent sens du but, le Tricolore est un joli coup pour les Dogues. Mais alors, où se situe le problème ? S’il est reconnu en tant que très bon attaquant, Rémy l’est aussi pour son physique souvent capricieux. Sans ses trop nombreuses blessures, Loïc Rémy aurait très certainement eu une carrière plus clinquante. Depuis 2012, Rémy a subi 10 blessures, manqué 312 jours et raté 58 matchs. S’il ne rechute pas, Rémy sera très précieux pour Lille. Dans le cas contraire, la saison risquera d’être pénible….

Un champion d’Europe 2016 débarque dans le Nord ! José Fonte, libre depuis son départ du club chinois de Dalian Yifang, a décidé de se relancer chez les Dogues. Une belle pioche même si à bientôt 35 ans, Fonte n’est peut-être plus aussi tranchant qu’il y a deux ans. Il sera intéressant de voir comment l’international portugais s’acclimatera à la Ligue 1. Lors de la dernière Coupe du Monde, Fonte a été titularisé aux côté de Pepe tout en rendant une copie plutôt correcte. Son expérience et ses caractéristiques athlétiques feront énormément de bien à la défense de Lille, en grande difficulté la saison dernière. Reste désormais à savoir si le défenseur portugais sera en mesure de disputer toute la saison sur le même rythme. Sur l’échelle d’Hilton, Fonte a encore de belles années devant lui…

On peut avoir flirté avec la Ligue 2 et réaliser de jolis coups sur le marché des transferts. C’est le cas de Lille qui a réussi à arracher la signature du grand espoir du FC Valence, Ferhat Cogalan ! Lille s’est employé pour ce grand coup et a dû faire face à la concurrence féroce du Bayern Munich et du FC Barcelone. Pour faire basculer la balance, les dirigeants lillois ont notamment assuré au jeune Cogalan qu’il aura très certainement sa chance avec le groupe pro cette saison à 16 ans seulement ! Originaire de Grande-Synthe (Nord), Cogalan arrive donc en terrain conquis, sans une équipe où tout le monde lui fait confiance, du président au coach en passant par le directeur sportif. Le LOSC, qui n’a eu qu’à débourser les indemnités de formation, espère de son côté que sa pépite marche dans les pas d’Eden Hazard…

« J'ai appris de mes erreurs et effectivement je vais être plus présent physiquement. Je vais être là plus souvent auprès de Christophe Galtier, des joueurs, du staff, de Luis Campos. » Dans un entretien accordé à la LFP, Gerard Lopez, le président lillois, assure qu’il sera plus investi.


>