Ligue 1 : Les cas de Covid-19 se multiplient à Lyon, Angers, Bordeaux, Lorient, Strasbourg...

Panoramic

Le Covid-19 perturbe quelque peu les plans des reprises des clubs. L'Olympique Lyonnais, par exemple, doit reprendre l'entraînement ce jeudi, avant de prendre la direction de Murcie, en Espagne, afin d'y effectuer un stage du 1er au 5 janvier. Et la formation entraînée par Peter Bosz doit composer avec au moins 7 cas positifs dans ses rangs selon des informations dévoilées par L'Equipe. Parmi les éléments touchés, le nom de Lucas Paqueta est cité, le Brésilien est resté bloqué à Dubaï, où il était parti en famille pour les fêtes. Si Lyon tente de faire de son mieux afin de rapatrier le Brésilien, il n'ira pas à Murcie, toujours selon L'Equipe.

L'OL n'est pas le seul club touché par le Covid-19 en Ligue 1. Ce mercredi matin était un jour de reprise de l'entraînement pour le Lorient de Christophe Pélissier et, comme l'explique Ouest-France, le technicien, qui comptait sur la présence de 18 éléments sur la pelouse pour la séance collective, a indiqué que "cinq joueurs de l’effectif avaient été testés positifs au Covid-19 la veille (mardi), sans révéler leur identité, sous couvert du secret médical". Plusieurs éléments manquaient à l'appel ce mercredi, d'après la source : Vincent Le Goff, Thomas Monconduit, Adrian Grbic, Enzo Le Fée, Teddy Bartouche-Selbonne, Thomas Fontaine et Loris Mouyokolo. Par ailleurs, le club, 19ème de Ligue 1, a annulé son match amical, prévu initialement le dimanche 2 janvier, ainsi que son stage en Belgique.

 

Une vingtaine de cas à Angers

 

La reprise de l'entraînement s'est aussi déroulée à Strasbourg, mardi matin. Par le biais de son site officiel, le club alsacien a confirmé que cette reprise s'était effectuée sans Julien Stéphan, lui qui avait été testé positif au Covid-19 pendant la trêve mais "ne présentant pas de symptômes". Placé à l'isolement, le technicien sera absent pour le 16ème de finale de la Coupe de France à Montpellier, lundi (16 heures). "Aucun cas au sein du groupe n’a été détecté à l’issue de ce protocole. L’ensemble des joueurs et du staff professionnel continueront de réaliser des tests au cours des prochains jours afin de garantir la santé de tous", a précisé Strasbourg dans son communiqué.

D'après des informations de RMC Sport, Angers est également touché avec "une vingtaine de cas après les tests réalisés ce mercredi matin, au retour d'une courte période de vacances pour les joueurs". Mais aussi, Nantes - deux joueurs professionnels testés positifs - et Bordeaux - une dizaine de cas positifs, dont Laurent Koscielny et Mexer. Toujours selon RMC Sport, les Girondins auraient même demandé le report du match de Coupe de France prévu dimanche contre Brest.

>