Ligue 1 : Le FC Nantes renoue avec la victoire contre Brest

Un réalisme insolent tout au long du match a permis à Nantes de s’imposer face à Brest (3-1). Des Brestois qui ont été beaucoup trop passifs en défense pour espérer mieux.

Des Nantais ultra réalistes


Avec une seule victoire au compteur depuis le début de saison, Christian Gourcuff avait clairement pointé l’urgence de la situation avant la réception de Brest. Les Canaris devaient à tout prix prendre des points pour tenter de repartir vers l’avant et de retrouver la confiance. Bien en place dès l’entame de match, les Nantais ont réussi à marquer sur leur première occasion par Randal Kolo Muani (16eme) opportuniste après une frappe sur le poteau de Marcus Coco. Des Canaris qui se sont montrés dangereux à chaque fois qu’ils sont venus dans la surface brestoise. Résultat, un but refusé logiquement pour hors-jeu (22eme), une barre (42eme) et un deuxième but dans l’intervalle (30ème) par Ludovic Blas qui a transpercé la défense très facilement avant d’ajuster Larsonneur. Une première période quasi parfaite pour les Canaris.

La réaction brestoise


Avec deux changements à la pause, Dall’Oglio a voulu tenter quelque chose pour permettre à son équipe de recoller au score. Et ce n’est pas passé loin, les Brestois ont bien joué au ballon avec un collectif bien huilé, parvenant même à réduire la marque sur un magnifique coup franc de Romain Faivre (68eme) mais cela n’a pas suffi. La faute à des Canaris toujours très réalistes qui ont réussi à plier le match sur leur première occasion de la seconde période, grâce à une belle frappe de Kader Bamba tout juste entré en jeu (80eme). Brest a bien tenté de pousser sur la fin de match, mais c’est encore Nantes qui a failli alourdir le score sur une frappe de Moses que Larsonneur a détournée sur le poteau (90eme).

Un résultat trompeur


Une victoire assez large au score (3-1) pour Nantes qui va ravir Christian Gourcuff, mais qui reste toutefois trompeuse. Car si les Canaris ont su profiter de la passivité de la défense brestoise, dans le jeu les Nantais ont été dominés par les Brestois. De quoi avoir des regrets pour les joueurs de Dall’Oglio qui, avec un peu plus de rigueur défensive, auraient pu repartir avec au moins un point de la Beaujoire. Nul doute que les Nantais se contenteront largement de cette victoire, qui leur permet de s’éloigner de la zone rouge et de faire le plein de confiance avant un déplacement à Lens. Pour Brest, cela se confirme, il va falloir apprendre à encaisser moins de buts (déjà 15 depuis le début de saison) pour ne pas gâcher la bonne impression laissée dans le jeu.