Ligue 1 : L'avenir de Bordeaux est en jeu

Panoramic

Bordeaux se dirige vers le pire scénario. Jeudi soir, les Girondins de Bordeaux publiaient un communiqué glaçant, expliquant que King Street, l'actionnaire du club, a fait part de son envie de se désengager du club, "ne souhaitant plus financer ses besoins actuels et futurs".

Une décision dramatique puisque "ces circonstances ont conduit le Président à protéger le Club en le plaçant sous la protection du Tribunal de Commerce de Bordeaux", précise le communiqué. Alors que le déficit serait proche de 80 millions d'euros, L'Equipe précise que le club girondin risque le pire.

Plusieurs décisions possibles


En effet, en cas de dépôt de bilan, Bordeaux verra son classement être recalculé et se retrouvera alors en Ligue 2 à partir de la prochaine saison. De plus, Si le FCGB dépose le bilan mais qu'un repreneur éponge toutes ses dettes, le club perdrait alors 15 points au classement et se retrouverait 19e du Championnat avec 21 points. Bordeaux serait alors tout proche d'une deuxième relégation administrative, après une liquidation judiciaire lors de la saison 1991-92, sous Claude Bez.

Reste alors la solution d'un repreneur qui se manifeste avec un plan de poursuite d'activité pour que le club de Nouvelle-Aquitaine ne soit pas impacté sportivement. Bordeaux devra donc agir rapidement s'il ne souhaite pas sombrer.


>