Ligue 1 (J7) : Les principales réactions après la victoire du PSG

 

Thomas Tuchel (entraineur du PSG, Téléfoot) : « L’équipe s’est bien comportée. Elle a été concentrée, en allant de l’avant et en faisant beaucoup d’efforts. On a fait un bon contre-pressing, c’est ce qui nous a permis de marquer quatre buts. C’était bien. Le 4-3-3 ? C’était tactique et aussi lié à Mbappé. Kylian m’a dit qu’il voulait absolument jouer et qu’il se sentait très bien. C’est alors qu’on a décidé de faire la même chose que contre Nice, car on a plus de libertés pour lui pour accélérer le jeu et avoir les un contre un. On peut aussi le protéger défensivement. C’était le choix qu’on a fait. On voulait aussi avoir une sentinelle devant les défenseurs car on a attendu beaucoup de ballons longs. Neymar ? On a eu une discussion avec lui, j’ai décidé qu’il fallait mieux qu’il reste à la maison et qu’il se repose. Il recommencera demain avec nous pour préparer Manchester. Rafinha et Moise Kean ? Oui, ils m’ont convaincu. Le premier match ce n’est jamais facile, mais Rafinha a montré que c’était un joueur courageux, qu’il trouve des solutions en avant, qu’il est en confiance et qu’il touche beaucoup de ballons. Moise a été très combatif, avec beaucoup d’engagement physique. Il a aussi eu beaucoup de mouvements dans la surface. Il a été malchanceux sur les deux occasions qu’il a eues. C’était une belle performance. Donc, je suis content avec les deux. »

Jérome Arpinon (entraineur de Nimes sur Téléfoot) : « Il y a quand même un écart entre les deux équipes, ça c’est évident. On a essayé de conserver le retard d’un but le plus longtemps possible pour tenter quelque chose. Malheureusement, on prend le second. Il ne fallait pas prendre de valise, et on l’a prise. Mais à 10 contre 11 c’est très compliqué face à une équipe comme celle-là. L’idée était d’éviter qu’ils relancent proprement, en les mettant sous pression. On a cette qualité-là, en les pressant haut. Mais ils ont la maitrise technique, et toujours la passe qui fait mal. Loick Landre ? C’était de la maladresse, il n’avait pas voulu faire mal au joueur. On essaye de défendre debout, mais le rouge y est car c’est un excès d’engagement. L’arbitrage était correct. A 10, on a été pénalisés. C’est le gros regret de la soirée. Mais je ne vais pas taper sur le joueur. J’aurais aimé faire un match avec Paris à 11 contre 11, c’est un peu de notre faute. »

Idrissa Gueye (milieu de terrain du PSG sur Téléfoot) : « C’était important pour nous de gagner après la trêve. On a beaucoup de blessés et d’absents, mais on avait à cœur de bien jouer le match et le gagner. On a eu des débuts difficiles, mais on a su se reprendre et marquer ces nombreux buts. Ma frappe de 25 mètres ? On me dit que je ne frappe pas souvent, alors je tente quand j’en ai l’occasion. Aujourd’hui, ce n’est pas rentré. Peut-être une prochaine fois ».

Baptiste Reynet (gardien de Nîmes sur Téléfoot) : « On a essayé de tenir le plus possible. On a réussi à le faire jusqu’à la 80e, c’est dommage. Prendre quatre buts malgré une bonne prestation personnelle ? Oui, c’est toujours rageant et frustrant pour un gardien. On n’aime pas encaisser des buts. Aujourd’hui, j’en prends quatre et ça me reste en travers de la gorge. Mbappé ? On ne peut pas lui enlever son efficacité. On sait que c’est un très grand joueur de classe mondiale et il l’a encore prouvé ce soir ».

Colin Dagba (défenseur du PSG sur Téléfoot) : « Cette victoire est très importante ce soir. A 1-0 à la pause, il fallait mettre le 2e pour se mettre à l’abri. Le rouge nous donne un peu plus d’espaces. On a poussé et on a été récompensés. Florenzi ? Il est vraiment adroit devant les buts et aussi par rapport aux centres, c’est un très bon joueur. Ma situation ? Avec tous les matches qui vont arriver je sais que j’aurais ma chance dans les différentes compétitions. Comme titulaire ou remplaçant. Avec les cinq changements, je suis plus amené à rentrer. A trois, c’était plus compliqué. Et j’essayerai de tout donner pour montrer ma qualité au coach. »