Ligue 1 (J11) : Les réactions après Monaco - PSG



Thomas Tuchel (entraineur du PSG, sur Téléfoot) : « Catastrophique ? Oui, la 2e mi-temps. On contrôlait le match, on a marqué 2 buts. Et on aurait pu en mettre deux autres. Le troisième était régulier. On a eu des occasions. En deuxième période, on n’a pas eu la même concentration. On n’était pas assez sérieux. On n'a pas récupéré le ballon avec la même qualité, et pas défendu sérieusement. On est complètement responsables de cette défaite, alors que le match était presque fini en notre faveur. Un relâchement de notre part ? Peut-être qu’on a joué trop facile ensuite. Ils ont eu l’impression que c’est 3-0 ou 4-0 alors que ce n’était que 2-0. Je n’ai pas d’explication. Je dois accepter toutes les critiques, car on a complètement arrêté de jouer, et pas fait ce qui est nécessaire pour gagner. On n’a plus défendu en bloc, c’était impossible de gagner les duels et on a fait des erreurs individuelles. Notre milieu n’était plus le même. C’est notre faute clairement. C’est toujours possible de perdre, mais le faire comme ça c’est bizarre. Ce n’est pas normal. On ne peut pas jouer comme ça. Peut-être que le match de Leipzig est une raison pour laquelle on a joué cette deuxième mi-temps comme ça. Neymar présent contre Leipzig ? Oui, on doit faire l’impossible pour qu’il soit là. Il devrait commencer ».

Presnel Kimpembe (défenseur du PSG, sur Téléfoot) : "On fait une deuxième mi-temps catastrophique, inadmissible même. On n'a pas le droit de faire une mi-temps comme ça avec l'équipe qu'on a ! Inquiétant ? Non. On va dire que ce sont des choses qui arrivent. Le match d'aujourd'hui est terminé et très mal terminé même, et il faut se projeter vers celui de mardi. Il faut essayer de relever la tête."

Cesc Fabregas (milieu de terrain de Monaco, sur Téléfoot) : « Est-ce qu’on pensait tout renverser à la mi-temps ? C’était difficile à ce moment-là, mais on espérait que si on marquait un but alors la confiance allait changer de camp. On savait qu’ils pensaient beaucoup à Leipzig, et on se disait qu’ils allaient peut-être baisser en agressivité en deuxième période. C’est un bon résultat et un bon match de notre part. J’ai joué plus haut aujourd’hui à côté de Volland ? Oui, je sais que je peux jouer comme ça. Mais c’est toute l’équipe qui a joué une bonne 2e période. Ces trois derniers matchs, le coach a décidé de jouer un peu plus défensif. Moi, je connais mes qualités et je travaille beaucoup. Et quand je joue, c’est important pour moi de faire ce que j’ai fait aujourd’hui. Pour ma confiance et mon mental, ce match me fera beaucoup de bien, c’est sûr. »

Niko Kovac (entraineur de Monaco, sur Téléfoot) : « C’était un match spécial. En 1e période, on n’a pas bien joué. On n’a pas été assez agressifs et on n’a pas bien défendu. Il n’y a pas eu assez d’engagement. Mais tout a changé en 2e période. C’est le Monaco que je veux voir. Je les félicite, et on méritait notre succès. En 1e période, on voulait rester compacts et jouer en contre-attaque. Mais l’équipe toute entière n’était pas bien. Et on devait jouer plus haut. Avec l’entrée de Fabregas, les joueurs ont été capables de garder le ballon et être plus entreprenants et se créer des occasions. Volland très bon ? Oui, je m’y attendais, car je connais ses qualités. Quand un joueur change de pays, il doit s’adapter, mais il a montré ce qu’il sait faire et c’est le Kevin dont on a besoin. Et quand Wissam Ben Yedder est là, on a un bon tandem. Jouer le titre ? On n’a gagné qu’un match, et il faut prendre les matchs les uns après les autres. On va juste savourer pour l’instant ».

Kylian Mbappé (attaquant du PSG, sur Téléfoot) : « On s’est relâché, on perd un match de championnat. Mais il y a un autre match mardi. On va se remettre en question et penser à mardi. »