Ligue 1 : Bordeaux rêve de Wilmots

Photo News / Panoramic

De Sagnol à Wilmots en passant par Ramé, voilà la ligne directrice tracée ces derniers jours par la direction des Girondins de Bordeaux. Ulrich Ramé, ancien portier du club et fidèle parmi les fidèles, aura pour mission première de venir aider son club de toujours à se maintenir sans encombre en Ligue 1. Des Girondins fessés par Toulouse qui ne compte finalement que 5 longueurs d’avance Ajaccio, le premier relégable.

Une arrivée après l'Euro ?

Une mission temporaire car selon L’Equipe, les Girondins ambitionnent surtout de convaincre Marc Wilmots de les rejoindre à l’issue de l’Euro en France. Le sélectionneur de la Belgique, qui a évolué au club lors de la saison 2000-2001, n’a jamais caché son attrait pour la région en général et pour les Girondins en particulier. Il a d’ailleurs conservé de nombreux liens avec des membres du club.

"J’ai un petit faible pour Bordeaux."

Marc Wimots

"Mon club, c’est Bordeaux. Je m’y suis identifié", disait en 2012 à Sud-Ouest, un propos réitéré en février dernier sur RMC. Il lâchait alors "J’ai un petit faible pour Bordeaux" au point de songer ouvertement à en devenir un jour l’entraîneur. Jean-Louis Triaud ne pouvait pas laisser passer une telle opportunité de saisir la balle au bond. Et si des contacts ont été initiés avec Marcelo Gallardo qui réalise un excellent travail sur le banc de River Plate, c’est bien Wilmots, encore sous contrat jusqu’en 2018 ce qui représente un énorme frein pour Bordeaux, qui tient la corde.


>