Ligue 1 : A Lyon, le retour du Général Lacazette

Reuters

C'est lui qui avait inscrit le premier but de l'Olympique lyonnais dans sa nouvelle enceinte. C'était contre Troyes, le 9 janvier 2016, pour une victoire (4-1). "Sur une passe de Clément Grenier", se souvient encore l'attaquant de 31 ans. Juste avant son départ pour l'Angleterre avec un transfert de 53 millions d'euros en juin 2017, c'est aussi là, contre Nice (3-3), qu'il avait marqué ses 99e et 100e but en Ligue 1, pour l'OL, où il a été formé et où il a débuté en professionnel (2010).

Capitaine

"J'ai toujours gardé en tête que je pourrais revenir un jour à Lyon", a-t-il expliqué jeudi en conférence de presse, peu après que l'entraîneur Peter Bosz a officialisé qu'il serait le capitaine de l'équipe cette saison, avec le numéro 91. "Alexandre vient d'un très grand club, d'un très grand championnat. Il va nous aider avec son expérience à l'étranger pour encadrer aussi nos jeunes joueurs. Il va nous faire beaucoup de bien", a estimé Bosz, évoquant un joueur "qui n'a pas peur de dire les choses comme il les pense et qui n'a pas besoin de crier pour se faire entendre".

"J'aurai un peu un rôle de grand frère. J'ai beaucoup de fierté à porter le brassard. Je l'ai été à Arsenal mais là, c'est différent car je suis un enfant du club. Cela marque la confiance du club, de mes coéquipiers et du coach. Je prends plus ce rôle par plaisir que par obligation", a confié l'attaquant qui espère, au printemps prochain, atteindre 28 buts, comme pour sa dernière saison à l'OL (2016-2017, 4e), contre quatre seulement en 2021-2022 avec Arsenal.

Toutefois, cinq ans après, Alexandre Lacazette assure moins avoir l'obsession du but: “Je suis plus collectif, j'essaie de diriger un peu plus, d'aider mes coéquipiers. Je n'ai jamais été égoïste, je n'ai jamais pensé uniquement à moi. Et si je ne marque pas et que nous allons en Ligue des Champions, cela me va".

Objectif Europe

Le joueur, qui affirme n'avoir aucun désaccord avec Bosz comme la rumeur l'a laissé supposer, entend donc être le guide de l'OL pour une saison placée sous le signe de la revanche après une huitième place catastrophique en championnat qui prive le club rhodanien de coupe d'Europe. "Tout le monde a envie de bien faire et de retrouver les places européennes", affirme-t-il, après une pré-saison encourageante, plus sur le plan offensif que défensif où l'équipe semble demeurer aussi fragile que durant le dernier exercice.

En attendant, Alexandre Lacazette, qui n'a plus marqué en match officiel depuis le 13 mars contre Leicester en Premier league (2-0) mais qui a marqué trois buts sur la période de préparation, "pense être bien accueilli" à son entrée dans le stade. "Je ne me prends pas la tête sur les attentes qu'il peut y avoir car je sais qu'il y en aura toujours, que mes faits et gestes seront commentés. Au club, je sais que mon retour est positif. J'espère que ça va durer longtemps et que vendredi, tout se passera bien", a-t-il conclu, prêt à dégainer pour inscrire son 101e but lyonnais.


>