Le PSG saisit la FIFA pour Messi

Panoramic

Bien qu’à l’arrêt depuis trois matches en raison d’un souci au genou, et qui est couplé à un problème musculaire, Lionel Messi a été convoqué en sélection argentine pour les matches du mois de novembre. Le PSG n’a pas eu son mot à dire sur le sujet. On pensait que le club francilien n’avait rien contre cette convocation au vu des déclarations tenues par Mauricio Pochettino la semaine dernière. Mais, il semblerait que la réalité est différente. Les dirigeants, et en particulier Leonardo, se sont sérieusement agacés de la position de l’AFA et surtout de la passivité de la FIFA sur ce dossier.

 

Leonardo tape du poing sur la table


Dans une interview accordée au Parisien, le directeur sportif du PSG a exprimé haut et fort son mécontentement vis-à-vis de cette situation : « Nous ne sommes pas d’accord pour laisser partir en sélection un joueur qui, pour nous, n’est pas en condition physique ou qui se trouve en phase de réhabilitation. Ce n’est pas logique, et ce type de situations mérite qu’on définisse un véritable règlement avec la Fifa ». Pour l’instant, les règles des instances internationales ne leur sont pas favorables puisqu’ils stipulent que les clubs doivent céder les joueurs aux sélections, et ce même si les joueurs sont incertains et susceptibles de rater les matches qui se profilent.

Depuis le début de la saison, Messi a joué 595 minutes jouées avec Paris et 450 avec l’Albiceleste. Des chiffres presque comparables, alors qu’ils ne devraient pas l’être vu que les clubs ont joué trois fois plus de matchs que les équipes nationales depuis l’entame de la saison.

Pochettino commente la nouvelle absence de Messi : 

 

 


>