La LFP répond à Tebas sur le cas Mbappé

"Ce que fait le PSG, en renouvelant Mbappé à l'aide de grandes quantités d'argent (qui sait d'où il vient), après des pertes de 700 millions d'euros au cours des deux dernières saisons et une masse salariale de plus de 600 millions d'euros, est une insulte au football". C'est en ces termes très véhéments que Javier Tebas a commenté - ou plutôt interprété - la prolongation de contrat de Kylian Mbappé au Paris Saint-Germain. Il n'en fallait pas davantage pour voir la Ligue de Football Professionnel (LFP) voler au secours du club de la capitale et de son attaquant phare.

La LFP se défend face aux attaques répétées de la Liga

"Nous tenons à exprimer de la manière la plus ferme notre désapprobation, mais aussi notre incompréhension, face à vos dernières attaques contre la Ligue 1 et l'un de nos clubs, a écrit Vincent Labrune dans un courrier envoyé à son homologue. Nous sommes d'autant plus choqués par ces attaques que vous êtes président des Ligues européennes (censées représenter toutes les ligues d'Europe, y compris la Ligue 1) et membre du Comité exécutif de l'UEFA (dont le rôle est de promouvoir les intérêts collectifs du football européen)".

"Vos attaques contre la Ligue 1 et l'un de nos clubs, le Paris Saint-Germain, et l'un de nos joueurs, Kylian Mbappé, sont fondées sur votre propre interprétation de la non-viabilité financière et du déséquilibre concurrentiel, que vous attribuez de manière répétée à la Ligue 1 et à l'un de nos clubs, a continué le président de la LFP. Aujourd'hui, vos propos irrespectueux semblent être dirigés contre Kylian Mbappé qui est largement reconnu comme l'un des meilleurs joueurs du monde et qui n'a tout simplement pas rejoint votre ligue, par choix, malgré une offre similaire. Contrairement à vous, la Ligue 1 salue et promeut les joueurs de notre championnat et de toute l'Europe - y compris ceux de votre championnat. Quelqu'un dans vos différentes fonctions serait bien avisé de faire de même".


>