L1 (J8) : Première pour Metz, Brest s'enfonce

Premier but pour De Préville en Grenat


Dans ce choc de bas de tableau qui opposait les deux seules équipes, avec l’AS Saint-Etienne, qui n’avaient pas remporté le moindre succès cette saison, la pression était déjà intense sur les deux entraîneurs, Michel der Zakarian et Frédéric Antonetti. Romain del Castillo, l’ancien attaquant du Stade Rennais, était le premier à se montrer dangereux, mais sa reprise de la tête n’était pas cadrée devant Alexandre Oukidja (11eme). Son coéquipier Franck Honorat lui emboitait le pas quelques minutes plus tard, mais le pointu du numéro 9 finistérien ne trouvait pas non plus le cadre (17eme). Contre le cours du jeu, les Grenats vont installer la stupeur sur la pelouse du stade Francis-Le Blé : sur un débordement à droite, Lamine Gueye va centrer dans la surface pour Nicolas de Préville, dont la reprise du droit en un temps ne va laisser aucune chance à Marco Bizot (0-1, 26eme). Le premier but inscrit par l’ancien attaquant des Girondins des Bordeaux sous le maillot mosellan, pour le seul tir cadré du FC Metz en première période.



Brest n’a pas existé


Après un début de second acte où les Messins vont pousser pour marquer un second but, mais au cours duquel le Stade Brestois va bien résister, avec notamment deux interventions salvatrices de Brendan Chardonnet, coup sur coup (56eme, 57eme), les coéquipiers de Franck Honorat vont finalement trouver l’ouverture. Après un bel effort de Jean-Kévin Duverne sur le côté gauche, ponctué d’un joli centre, l’international ivoirien Habib Maïga va faucher Honorat dans la surface sur une intervention imprécise. Penalty obtenu par les Brestois, et converti par Romain Faivre avec maîtrise (1-1, 68eme). L’équipe locale n’a pas eu le temps de profiter de son avantage, puisque Fabien Centonze a inscrit son 3eme but de la saison dans la foulée, sur un puissant tir du gauche contré dans la surface (1-2, 74eme). Les Finistériens ne se remettront jamais de ce second but : le FC Metz empoche sa première victoire de la saison et se rassure avant son match de dimanche prochain contre Angers (15h). La crise couve à Brest, 19eme du championnat, avant le déplacement des Bretons à Nice (samedi, 17h).


>