L1 (J7) : Nantes enchaîne face à Brest

Sept buts en deux matchs et deux succès de rang : le FC Nantes est méconnaissable. Après la correction infligée à Angers trois jours plus tôt (1-4), les Canaris ont enfoncé un Stade brestois en crise, ce mercredi à la Beaujoire (3-1). Ludovic Blas, Pedro Chirivella et un but contre son camp de Lilian Brassier ont permis aux Jaune et Vert de prendre le large avant que Jérémy Le Douaron ne sauve l’honneur. Nantes va s’installer dans le Top 10 à l’issue de cette journée alors que le SB29, barragiste, n’a toujours pas gagné cette saison.

Une rafale en trois minutes


Après une grosse entame des hommes d’Antoine Kombouaré, les Finistériens étaient pourtant revenus dans la partie notamment avec un frisson de Romain Faivre (18eme). Mais Moses Simon, déjà en vue quelques secondes plus tôt avec une grosse sacoche juste à côté (25eme), a profité d’un boulevard plein axe pour s’engouffrer et buter sur Marco Bizot, Ludovic Blas concluant au bout (26eme). En seconde période, les visiteurs ont pris une rafale en trois minutes avec la superbe première réalisation en France de Pedro Chirivella (54eme) - un enroulé en première intention sous la barre depuis l’extérieur de la surface - puis un centre assassin de Simon obligeant Brassier à scorer contre son équipe (57eme), sous la pression de Kalifa Coulibaly qui retrouvait une place de titulaire.

Le Douaron supersub


Gaspillant plusieurs cartouches lors de la dernière demi-heure en profitant des espaces offerts, les locaux ont laissé Brest revenir à 3-1 grâce à l’entrant Le Douaron, buteur sur un cafouillage quelques secondes après son entrée (66eme), mais sont restés solides par ailleurs. Michel Der Zakarian, qui avait joué un vilain coup aux Kita lors de la 38eme journée la saison passée à la Beaujoire (victoire 1-2 de Montpellier synonyme de barrage pour les Nantais) n’aura cette fois pas ce plaisir. Et après sept journées, Brest cherche toujours à s’éveiller.

>