L1 (J7) : Lorient poursuit sa série face à Nice

Le Stade du Moustoir reste une citadelle imprenable cette saison ! Après Monaco et Lille, c’est Nice qui est venu se casser les dents face à une équipe de Lorient solidaire mais qui a également su faire tourner le sort en sa faveur. Dès les premiers instants de la rencontre, les joueurs de Christophe Pellissier ont pris l’initiative dans le jeu face à des Aiglons timorés. Les bons mouvements se sont multipliés dans le premier quart d’heure mais sans parvenir à faire évoluer le tableau d’affichage. C’est à la 22eme minute et sur un premier coup du sort que la donne a changé. Auteur d’une faute sur le capitaine lorientais Laurent Abergel, Justin Kluivert s’est blessé à une cuisse et a dû céder sa place à son compatriote Calvin Stengs. Mais le corps arbitral n’a pas laissé le banc niçois procéder au changement avant le coup franc joué par Enzo Le Fée. Conscient du désavantage azuréen sur cette action, le jeune milieu du FCL a joué en retrait sur Thomas Monconduit. Ce dernier a alors admirablement ouvert son pied droit pour glisser le ballon au ras du poteau droit de la cage d’un Walter Benitez qui n’a pu réagir.

Lorient a profité du moment


C’est alors que les Niçois ont commencé à se réveiller mais, cinq minutes après l’ouverture du score, Amine Gouiri n’a pas su cadrer au terme d’une bonne combinaison avec Stengs et Pablo Rosario. A la demi-heure de jeu sur une ouverture millimétrée d’Adrian Grbic consécutive à une relance manquée de Jean-Clair Todibo, Terem Moffi a eu la balle du break mais l’attaquant nigérian a manqué le cadre face à Benitez. A cinq minutes de la pause, Gouiri s’est présenté seul face à Paul Nardi à la suite d’une relance de Dante sur Stengs mais, prenant le ballon du tibia, l’ancien Lyonnais a totalement manqué le cadre dans une soirée qui ne lui a pas souri. A la mi-temps, Andy Delort n’a pas caché que, pour sa première titularisation avec l’OGCN, son équipe a totalement manqué sa première mi-temps. Au retour sur la pelouse, les hommes de Christophe Galtier ont montré une toute autre énergie et cela aurait pu payer à la 52eme minute. Après l’intervention du VAR pour une faute de main loin d’être évidente de Julien Laporte, l’arbitre a accordé un penalty pour les Niçois.

Gouiri en manque de confiance


Voulant se racheter de son échec dans l’exercice face à Monaco le week-end dernier, Amine Gouiri s’est présenté face à Paul Nardi mais l’attaquant azuréen a une nouvelle fois manqué le cadre dans cet exercice. La malchance niçoise s’est poursuivi à 25 minutes du terme de la rencontre quand Andy Delort, profitant d’une intervention manquée d’Houboulang Mendes, a pu effacer Nardi mais sa frappe dans un angle fermé a heurté la barre de la cage lorientaise. Sur l’action suivant, Moritz Jenz a accroché le bras d’Evann Guessand et a reçu un deuxième carton jaune en l’espace de sept minutes. Réduits à dix pour les 20 dernières minutes, les Merlus ont fait le dos rond mais n’ont pas fermé le jeu. Toutefois, le seul point chaud de cette fin de match a été la tentative du pointu signée Andy Delort à quatre minutes du terme de la rencontre. Dans un Stade du Moustoir en fusion, Lorient reste invaincu cette saison et inflige à Nice sa première défaite depuis l’entame du championnat (1-0). Avec ce quatrième match sans défaite, le FCL pointe à une belle cinquième place quand Nice est désormais septième, mais toujours avec un match en moins.

>