L1 (J36) : Montpellier se relance et fait douter Strasbourg

Reuters

Pas encore assuré du maintien, Strasbourg avait la possibilité de s'y rapprocher encore un peu plus en cas de succès. De son côté, Montpellier pouvait conserver sa place dans la première partie de tableau. Plus réaliste, Montpellier s'est imposé 3 à 2 chez les Alsaciens. Les Héraultais s'en sont remis à un doublé de Gaëtan Laborde (36eme, 50eme) et une réalisation de Andy Delort (46eme) pour s'imposer. Les Strasbourgeois ont réduit l'écart par Ludovic Ajorque (69eme) et Kévin Zohi (90+5). Au classement, le Racing reste à la 16eme position tandis que Montpellier conserve sa 8eme place.

Des Héraultais efficaces


Agressif d'entrée de jeu, Strasbourg a voulu profiter de la spirale négative des Montpelliérains pour enfoncer le clou. Grâce à un gros pressing, le Racing se procure la première occasion de la rencontre sur un tir croisé du gauche de Habibou Diallo à la 4eme minute de jeu. Bien lancé Strasbourg pense être sur la bonne voie mais les Alsaciens se montrent maladroits dans la zone de vérité devant des Héraultais solides sur le plan défensif. La domination est strasbourgeoise mais l'efficacité laisse à désirer. Au contraire des Montpelliérains à la 36eme minute de jeu. Sur un corner tiré au premier poteau par Junior Sambia, Gaëtan Laborde place une puissante tête croisée au ras du poteau. C'est un coup de maître de la part de Montpellier qui marque sur sa première occasion cadrée. Sonné mais pas abattu, Strasbourg tente de réagir avant la pause mais reste toujours aussi inefficace avec des frappes non-fructueuses.

Des Alsaciens pas inspirés


Alors que le Racing comptait repartir du bon pied dans le second acte, Montpellier n'a eu besoin que d'une minute pour saper le moral des Alsaciens. Sur un long dégagement de Vitorino Hilton, le ballon revient sur Andy Delort qui prend de vitesse Alexandre Djiku (46eme) pour lober Matz Sels du droit. Terrible coup dur pour Strasbourg qui n'est pas au bout de ses peines. Le réalisme se poursuit en moins de 5 minutes. Sur une mésentente défensive, un ballon mal dégagé par Mitrovic dans la surface de réparation permet à Laborde de se mettre en position de tir. Il décoche une somptueuse bicyclette du gauche qui va se loger dans la lucarne de Sels (50eme). Strasbourg est au creux de la vague mais tente de sauver l'honneur. Chose réalisée par le buteur maison des Alsaciens. Suite à un cafouillage dans la défense héraultaise, Ludovic Ajorque profite d'un tir repoussé de Adrien Thomasson pour ajuster du droit Dimitry Bertaud (69eme). Le Racing pousse pour entretenir le suspense mais se montre toujours aussi brouillon offensivement jusqu'au temps additionnel. Lancé par Sanjin Prcic côté gauche dans la surface de réparation, Kévin Zohi crochète Joris Chotard pour enchaîner sur un enroulé qui termine dans la lucarne du but gardé par Bertaud. Une réaction trop tardive pour les Alsaciens… Le Racing manque une occasion de se rapprocher du maintien. De son côté, Montpellier met fin à deux défaites de suite en Ligue 1.

 


>