L1 (J36) : L'OM rechute à Saint-Etienne

Panoramic

La joie était à la hauteur du soulagement pour les Verts, au moment où l’arbitre a sifflé la fin de la rencontre qui opposait ce dimanche l’ASSE à l’Olympique de Marseille (1-0). Grâce à l’unique but d’Arnaud Nordin, les hommes de Claude Puel se sont assuré le droit de disputer une saison supplémentaire en Ligue 1. Avec quarante-cinq points au compteur, ils ne peuvent plus être rejoints par l’actuel barragiste nantais. Pour l’OM, c’est une bien mauvaise opération dans la course à l’Europe.

Ce succès des Stéphanois est par ailleurs mérité pour les pensionnaires de Geoffroy-Guichard qui ont su profiter à plein d’une première période parfaitement maitrisée et assez nettement à leur avantage. Trois fois plus de tirs (12 à 4) et une ouverture du score signée Arnaud Nordin, à l’affut sur un centre de Whabi Kahzri mal dégagé par Leonardo Balerdi (1-0, 43e). De quoi rejoindre les vestiaires avec une avance précieuse.

Soucieux de renforcer sa cinquième place au classement, l’Olympique de Marseille a tenté de réagir en seconde période et aurait pu parvenir à égaliser si la réussite, mais surtout la précision dans le dernier geste, ne lui avaient pas fait défaut. Dimitri Payet (51e, 56e et 78e), Arkadiusz Milik (53e) ou encore Dario Benedetto (84e) ont ainsi laissé passer trop d’opportunités pour espérer revenir.

L’OM sous pression


De son côté, Steve Mandanda a également réussi quelques interventions de grande classe, comme sur ce duel remporté face à Romain Hamouma (83e), ou sur cette sortie décisive hors de sa surface pour enlever le ballon des pieds de Denis Bouanga (84e). Pas suffisant toutefois pour éviter à l’OM une défaite qui pourrait avoir de fâcheuses conséquences au classement. Toujours européen après ce match, le club phocéen pourrait perdre sa cinquième place en cas de succès de Rennes face au PSG (21h). Pour Saint-Étienne, la satisfaction du travail bien fait prédomine ce dimanche.


>