L1 (J31) : Rennes s'impose à Reims et repasse deuxième

Panoramic

Invaincu depuis six matchs en Ligue 1, Rennes a continué sur sa bonne dynamique en signant un succès précieux mais douloureux sur la pelouse de Reims. Les hommes de Bruno Genesio ont pourtant connu une entame de match compliquée. Loin de leur étiquette d’équipe défensive, les Rémois ont mis beaucoup d’intensité d’entrée de jeu. Cette domination s’est traduite par plusieurs situations franches. Berisha a manqué le cadre sur ses deux tentatives (4eme et 15eme), tandis que Munetsi (3eme) et Mbuku (25eme) ont buté sur Alemdar. Le gardien turc s’est également montré prompt pour sortir un ballon taclé par Omari qui prenait la direction du cadre (26eme). Incapable de concrétiser ses occasions, Reims a fini par se faire punir dans cette première période. Après une alerte sur une tête d’Aguerd (34eme), Bourigeaud s’est offert un doublé. D’abord d’une tête en arrivant lancé sur un centre de Laborde (39eme), puis d’une frappe contrée par Faes après un double une-deux avec Traoré (43eme).

 

Rennes met la pression sur Marseille


Fort de cette avance, Rennes a eu la mainmise sur l’entame de seconde période. Terrier est venu matérialiser cette supériorité en marquant d’un tir à ras de terre dans la surface après avoir pris le meilleur sur Foket (58eme). Au moment où le match semblait plié, Reims a eu la bonne idée de réduire le score immédiatement grâce à un tir de Busi mal apprécié par Alemdar suite à un centre de Konan (60eme). Malgré une situation pour Truffert (63eme), ce sont bien les hommes d’Oscar Garcia qui ont terminé fort cette rencontre. Ils ont obtenu un premier penalty pour une faute d’Aguerd sur Kebbal, mais le tir mou et axial de Doumbia a permis à Alemdar d’éviter le but (78eme). Quelques instants plus tard, c’est Truffert qui a été sanctionné pour main dans la surface. Cette fois, Cajuste n’a pas tremblé en prenant le gardien rennais à contrepied (81eme). Malgré une volonté d’enflammer les dernières minutes, Reims n’a pas réussi à se procurer une dernière situation franche. Ce succès permet pour l’instant à Rennes de récupérer la deuxième place grâce à une meilleure différence de buts que Marseille qui accueillera Montpellier ce dimanche.

 


>