L1 (J31) : Bordeaux laisse la dernière place à Metz

Panoramic

Bordeaux-Metz, c’était le match de la peur. Une rencontre opposant le 20e au 19e du championnat de Ligue 1. Pour des Bordelais sevrés de victoire depuis le 23 janvier dernier, la victoire était obligatoire afin de croire encore au maintien en fin de saison. Côté messin, la dynamique n’est pas mieux puisque les joueurs de Frederic Antonetti n’ont plus gagné depuis le premier mois de l’année.

Pour Bordeaux, le début de match est réussi mais ni Onana (5e), ni Guilavogui (7e) ou encore Niang (13e) n’ont trouvé la faille dans ce premier quart d’heure de jeu. Des occasions manquées pour les Girondins surpris quelques minutes plus tard par la tête décroisée de Lamkel Zé (0-1, 21e), buteur sur la première tentative cadrée des Messins dans ce premier acte et surtout buteur pour la première fois de sa carrière avec les Grenats.

Bordeaux a tout retourné

Dos au mur à la pause et sifflés par leurs supporters, les Girondins se devaient de remettre les pendules à l’heure au cours du second acte. Cela sera fait rapidement. Quelques minutes après le retour des vestiaires, c’est Mangas qui a vu sa frappe déviée tromper Caillard, qui ne pouvait absolument rien faire sur le coup (1-1, 52e). Un but qui aura eu le mérite de réveiller les joueurs de David Guion. A vingt minutes du terme, Niang vient parfaitement couper un centre de Mensah et du bout du pied droit a pu donner l’avantage à son équipe (2-1, 68e). Enfin, profitant d’une sortie totalement ratée de Caillard sur un corner, Hwang a scellé la victoire girondine à quelques minutes du coup de sifflet final (3-1, 88e).

 



Pour Bordeaux, ce succès fait un bien fou aussi bien sur le plan mental que comptable. Les Girondins reviennent à une longueur de Saint-Etienne (18e) et prennent trois unités d’avance sur Metz, nouvelle lanterne rouge du championnat.

 


>