L1 (J20) : Lille s'offre Lorient et se rapproche du top 5

 


Avec trois buts marqués dans les 30 premières minutes grâce à Lihadji (10eme), Jenz (19eme, contre son camp) et Reinildo (31eme), Lille a assommé Lorient. Réalistes et sérieux jusqu’au bout, les Lillois n’ont jamais permis aux Bretons de revenir dans le match même si une fois encore ils n’ont pas réussi le clean-sheet. La faute à Soumano (90eme+1).

 

 

La malchance de Nardi


Positif au Covid, Jocelyn Gourvennec avait laissé sa place sur le banc à un de ses adjoints, Jorge Maciel. Une absence de marque donc mais pas question pour autant de changer les ambitions du LOSC dans ce match en retard face à Lorient : prendre les trois points. Une victoire permettrait aux Lillois de venir recoller au peloton d’équipes luttant pour les places européennes. Attention toutefois à ne pas aborder ce match avec un trop plein de confiance, malgré une bonne série de huit matchs sans défaites, car Lorient a également tout intérêt à prendre des points dans le Nord. Les Merlus sont à l’arrêt depuis plusieurs mois (13 matchs sans victoire) et ont l’occasion de sortir de la zone rouge en cas de bon résultat face aux Dogues. De l’enjeu donc dans ce match qui s’annonçait ouvert sous les yeux d’un spectateur privilégié, le néo-Lillois, Hatem Ben Arfa. Et tout est parti très vite avec des Lillois ultraréalistes face à des Lorientais vraiment malchanceux. Sur sa première incursion, Lille ouvre le score sur un but gag. Après un bon une-deux entre Jonathan David et Jonathan Bamba, le centre de ce dernier est repoussé par Paul Nardi des deux poings. Le ballon rebondit sur les pieds de Pétrot qui ne peut rien faire, avant d'arriver dans les pieds d’Isaac Lihadji qui n'a plus qu'à pousser la balle au fond (1-0, 10eme). Malchanceux, le goal breton allait enchainer les mésaventures avec le deuxième but lillois. Sur un coup-franc de Burak Yilmaz, le ballon rebondit dans la surface, Nardi repousse sur... Moritz Jenz qui ne peut rien faire si ce n'est mettre la balle dans son propre but (2-0, 19eme). Sans être génial, Lille avait donc fait la différence et allait continuer à enfoncer le clou. Sur un coup-franc de Renato Sanches, Reinildo devançait la sortie de Paul Nardi pour marquer de la tête (3-0, 31eme). Les Dogues pouvaient alors commencer à gérer le match.

 

 

Lorient sauve l’honneur

 

 



La seconde période n’a rien bouleversé avec des Lorientais qui ont toutefois bien tenté de revenir au score par Moffi (48eme), Le Goff (54eme) ou Monconduit (56eme). A chaque fois, Ivo Grbic était sur la trajectoire pour décourager les Bretons. Point positif quand même pour Lorient qui a été récompensé de ses efforts par un but, à la dernière minute, de Sambou Soumano (3-1, 90eme+1). Les Lillois, eux, ont eu très peu d’occasion mais n’ont jamais tremblé. Ils ont avant tout cherché à bien gérer leur physique en vue des prochaines échéances. Une victoire et un 9eme match sans défaite en Ligue 1 qui permet à Lille de se repositionner dans la course à l’Europe en revenant à trois points de la 4eme place. De quoi aborder le prochain match à Brest avec le plein de confiance. C’est évidemment l’inverse pour Lorient qui n’arrive toujours pas à gagner depuis 14 rencontres.

 


>