L1 (J11) : Lorient et Bordeaux dos à dos

Ce dimanche, les Lorientais avaient l’opportunité d'accéder à la première partie de tableau en cas de succès, tandis que les Bordelais pouvaient distancer la zone rouge en prenant les trois points. Les deux formations se sont finalement quittées sur un nul (1-1). Si les Girondins avaient ouvert le score en tout début de seconde période via Alberth Elis (46eme), Julien Laporte a permis à son équipe de repartir avec un point (76eme). Au classement, Lorient grimpe pour le moment à la 10eme place, Bordeaux reste collé à la 17eme position.

Des Lorientais pas inspirés


Après avoir mis l'eau à la bouche en tout début de rencontre sur une sortie de Paul Nardi dans les pieds de Rémi Oudin, Bordeaux a laissé le jeu en main aux Lorientais. Plus agressifs dans le jeu, les Merlus ont voulu profiter de la spirale négative des visiteurs pour enfoncer le clou. Sans succès pour le FCL qui a cadré sa première occasion à la 39eme minute de jeu sur un tir écrasé de Terem Moffi. Peu fringuant offensivement, le club au scapulaire a su faire taire les critiques en trouvant le cadre par deux fois via Javairô Dilrosun (33eme, 34eme). Sans grand danger pour Nardi, qui a su contenir les ardeurs de l'international néerlandais. La partie restait accrochée mais la précision dans la zone de vérité faisait défaut et empêchait le score d'évoluer à la pause.

L'efficacité bordelaise


Remonté à bloc en seconde période, Bordeaux n'a pas tardé pour climatiser le Moustoir sur sa première occasion. Lancé parfaitement par André Onana dans la profondeur, l'attaquant hondurien Elis a pris de vitesse Laporte dans la surface de réparation et a ajusté du droit Nardi (46eme). Abasourdis, les Merlus poussaient pour recoller au score mais se montraient toujours aussi brouillons offensivement avec des frappes non-fructueuses. Solide en bloc, le club au scapulaire se contentait de bien défendre et plaçait quelques contres. Les Tangos n'abdiquaient pas et étaient récompensés suite à un corner joué à deux. Fabien Lemoine adressait un centre millimétré pour Laporte qui prenait le dessus sur Laurent Koscielny pour décocher une tête rageuse (76eme). Revigoré, Lorient mettait les bouchées doubles pour faire le break mais butait sur Benoit Costil, imperturbable jusqu'au coup de sifflet final. Un point, c'est tout entre les deux formations. Lorient poursuit son invincibilité à domicile cette saison. Tandis que Bordeaux reste englué dans les profondeurs de la Ligue 1.

>