L1 (J10) : Tout savoir sur Lyon - Monaco

Frustré dans les derniers instants par Saint-Etienne lors de la 9e journée, l'OL n'a plus gagné depuis deux matches. Le contenu est souvent intéressant, mais la formation de Peter Bosz doit transformer cela en points, ce qui lui fait défaut depuis le début de saison. Monaco, de son côté, est en pleine bourre, avec 3 victoires de rang en Ligue 1. L'ASM est à seulement deux points du podium.

Les stats à connaître (avec Opta)


Monaco est l’équipe contre laquelle Lyon s’est le plus souvent inclinée en Ligue 1 (45 défaites en 109 confrontations). L’OL reste néanmoins sur 7 succès lors de ses 10 derniers matches face à l’ASM dans l’élite (3 défaites).

Lyon n’a perdu qu’un seul de ses 7 derniers matches de Ligue 1 (3 victoires, 3 nuls), c’était à Paris le 19 septembre (1-2).

Monaco a remporté ses 3 derniers matches en Ligue 1, aucune équipe n’est sur une meilleure série actuellement. L’ASM a autant gagné que lors de ses 10 précédents matches dans l’élite (3 nuls, 4 défaites).

Monaco a remporté 73% de ses matches à l’extérieur en Ligue 1 en 2021 (11/15), son pourcentage le plus élevé en déplacement sur une année civile dans l’élite.

Lyon est l’équipe qui a effectué le plus de tirs à la suite de récupérations hautes en Ligue 1 cette saison (20) alors que Monaco est celle qui en a fait le moins (2).

Monaco (8) et Lyon (4) sont les 2 équipes ayant été sauvées le plus souvent par leurs montants en Ligue 1 cette saison.

Lyon a reçu 4 cartons rouges en Ligue 1 cette saison, plus que toute autre équipe dans les 5 grands championnats européens.

Le portier de Lyon Julian Pollersbeck est devenu contre St Etienne le 4e gardien allemand à jouer en Ligue 1 depuis 1950/51 après Andreas Köpke (68 apparitions), Kevin Trapp (63) et son futur adversaire à Monaco Alexander Nübel (9).

Wissam Ben Yedder a inscrit 7 buts contre Lyon en Ligue 1, seul Kylian Mbappé (8) en a marqué davantage contre l’OL au 21e siècle. Il a inscrit 18 buts avec Monaco dans l’élite en 2021, son meilleur total sur une année civile à égalité avec 2014 (18 avec Toulouse).

Ce sera le 3e match entre Peter Bosz et Niko Kovac en tant qu’entraîneurs toutes compétitions confondues. Les 2 techniciens auront dirigé 3 équipes différentes lors de chacune de leurs 3 confrontations : Dortmund, Leverkusen puis Lyon pour le premier et Francfort, le Bayern Munich puis Monaco pour le second.

>