Incidents OL-OM : mauvaise nouvelle pour Lyon

Panoramic

Depuis le jet de bouteille en pleine tête de Dimitri Payet survenu le 21 novembre dernier à l'occasion d'un Olympique Lyonnais-Olympique de Marseille stoppé définitivement dès la quatrième minute de jeu, Jean-Michel Aulas est dans la tourmente. Alors qu'il espérait que la décision prise par la LFP d'imposer un huis clos total à titre conservatoire au club rhodanien dès la rencontre programmée ce mercredi (21h, 16e journée de L1) entre Lyon et Reims, soit annulée, le CNOSF en a décidé autrement.

 

Le Comité national olympique et sportif français avait ainsi été saisi par le patron lyonnais qui avait déposé un recours, estimant que le huis clos n'était pas justifié. L'instance n'a donc pas suivi la demande de Jean-Michel Aulas et a confirmé que les Lyonnais recevraient les Rémois dans un Groupama Stadium vidé de ses spectateurs. De son côté, la commission de discipline de la Ligue de football professionnel rendra ses conclusions et ses décisions définitives le mercredi 8 décembre prochain.


>