Incidents Nice-OM : Six mois de prison ferme requis contre l'agresseur de Payet

Lors des incidents survenus durant la rencontre Nice-OM, le 22 août dernier, Tony C., supporter de l'OGC Nice, était entré sur la pelouse de l'Allianz Riviera et avait mis un coup de pied à Dimitri Payet, le joueur du club phocéen. Ce mercredi, il a été jugé pour ces faits et si la décision finale du tribunal ne sera rendue que le 30 septembre prochain, l'homme âgé de 28 ans a vu le procureur de la République demander le concernant un an d'emprisonnement dont six mois avec sursis, et une interdiction de stade de cinq ans, comme le rapporte RMC Sport.

 

"Je pensais avoir touché Gerson"


L'accusé a reconnu les faits. "Je suis bien rentré sur le terrain, j’ai mis un coup de pied, puis un joueur de Nice m’a repoussé, je suis revenu en tribune. Je pensais avoir touché Gerson, mais après coup en voyant les images, je touche apparemment Dimitri Payet", a-t-il indiqué, avant d'affirmer que "depuis plusieurs années, Dimitri Payet est provocateur par ses gestes et ses paroles". Comprenant la réaction de Payet, touché par des jets de bouteilles, Tony C. a expliqué regretter son geste, "j’aimerais m’excuser auprès des enfants, des familles qui étaient au stade ou devant la TV. Ce geste n’a rien à faire sur un terrain de football."

Par ailleurs, l'avocat de l'OM et de Dimitri Payet a réclamé un euro symbolique pour le préjudice moral, ainsi que 2 000 euros pour les faits. Pour sa part, l'avocat de la LFP a réclamé un euro pour préjudice moral et 800 euros pour les faits. Il a également émis son désir "d'éloigner ce type de supporters des terrains pour une longue durée". Pour rappel, le match entre Nice et l'OM a été programmé pour le mercredi 27 octobre prochain, à 21 heures et se disputera à huis clos et sur terrain neutre.

>