Gourcuff, le Stade Rennais comme remède ?

Reuters

Il y a des joueurs qui attendent d’avoir 35 ans pour retourner dans le club de leurs débuts. D’autres, à l’instar de Didier Drogba, ne reviendront surement jamais dans le club où ils se sont révélés. Yoann Gourcuff, lui, aura seulement attendu ses 29 ans et neuf saisons loin de sa Bretagne natale pour boucler la boucle. Décidément, ce joueur ne fait rien comme tout le monde. Mais ce retour à la “maison” pourrait être le choix le plus crucial pour l’international français.

Un grand besoin de remonter la pente

Yoann Gourcuff a cette particularité d’être un joueur ayant toujours eu du mal à assumer son statut de footballeur. Lors de sa dernière année à l’OL, il avait accepté une diminution de salaire, affirmant qu’il ne méritait pas de tels émoluments au vue de sa faible disponibilité. Si les pressions des dirigeants lyonnais ne sont pas officielles, nul doute qu’elles ont du jouer un rôle dans cette décision. Si le joueur est catalogué comme fragile (20 blessures à l’OL en 5 ans de contrat, soit une tout les trois mois), il souffre là encore de ne pas vouloir faire comme tout le monde : rejet périodique d’être soigné par le staff médical de son club, refus d’entrer sur le terrain tant qu’il n’est pas à 100 %… A vouloir faire trop bien, Yoann Gourcuff s’est mis à dos bon nombre de ses ex-coéquipiers, ex-dirigeants, voire même ses supporters. “Le mieux est l’ennemi du bien”.

 

Lire la suite sur YourZone: http://yourzone.beinsports.fr/gourcuff-le-stade-rennais-comme-remede-96873/


>