Frank McCourt assure qu’il n’est pas vendeur

Reuters

Frank McCourt est solidement installé à la tête de l’Olympique de Marseille depuis 2016. Et il a bien l’intention d’y rester. L’homme d’affaires américain a balayé vendredi l’idée selon laquelle il envisageait de vendre prochainement son club à une entreprise venue du Golfe. Il n’est aucunement question de céder quoi que ce soit. Au contraire, l’ancien patron des Dodgers compte injecter de nouveaux fonds afin de renflouer les caisses et permettre à l’OM de respirer en cette période compliquée sur le plan financier.

C’est lors d’une visioconférence avec les représentants de la DNCG que McCourt a fait part de ses intentions. Concernant son refus de laisser sa place, il n’a fait que répéter ce que Jacques-Henri Eyraud dit et répète depuis plusieurs jours. Contrairement aux rumeurs qui circulent, il veut continuer son projet. Avec le retour de la Ligue des Champions au Vélodrome, il se montre plus motivé que jamais. D’après L’Equipe, il aurait été même enclin à revoir les ambitions à la hausse, sans les contraintes liées au fair-play financier.

Personne ne l'a approché pour une vente

Pour ce qui est du plan de rachat qui alimente les journaux en ce moment, McCourt l’a qualifié de « fantaisiste ». L’Américain ne croit pas du tout que le groupe d’investisseurs du Moyen-Orient, dont le message est porté par Mourad Boudjellal, soit à même de concrétiser toutes les promesses qu’il laisse fuiter dans la presse. L'Américain a d’ailleurs indiqué que personne ne l’a encore contacté pour une quelconque opération de ce genre. Les supporters olympiens qui tablaient sur un changement imminent dans les hautes sphères du club voient ainsi leur enthousiasme sérieusement douché.