Equipe type de la 4ème journée

Panoramic

Enyema (Lille)

Alors qu’il fêtait ses 33 ans, le portier nigérian a de nouveau été impérial dans les buts lillois. En tout, ce sont près de dix arrêts que le gardien du LOSC a effectué dont une parade décisive en fin de rencontre sur une tête de Martinez. Déterminant dans la victoire des Nordistes face à Ajaccio.

Aurier (PSG)

Moins étincelant que lors des matches précédents, il a tout de même montré de belles choses sur son côté droit. L’ancien toulousain a notamment réussi à contenir les montées d’El Shaarawy et Echiejile. Une copie quasiment propre même si on attend plus de lui.

Armand (Rennes)

Aligné dans une défense à trois, le capitaine rennais a fait valoir son expérience à plusieurs reprises face à l’attaque toulousaine. Précis à la relance, déterminant dans les airs, le Breton a également été décisif. Après avoir vu penalty repoussé, il est en effet resté à l’affût pour pousser le ballon au fond des filets et ainsi donner l’avantage aux siens.

Pallois (Bordeaux)

Certainement l’un des meilleurs bordelais face à Nantes ce dimanche. Rassurant derrière aux côtés de Yambéré, plus en difficulté, le défenseur des Girondins a effectué plusieurs interventions décisives. Au fur à mesure, l’ancien niortais s’impose comme l’un des piliers de cette équipe bordelaise.

Sidibé (Lille)

Alors que Lille n’avait toujours pas marqué depuis le début de la saison, le sursaut d’orgueil est venu du latéral gauche lillois. Après une récupération au milieu de terrain, il s’est lancé dans une folle chevauchée avant de délivrée une passe décisive à Sofiane Boufal. Convaincant par son apport offensif, il a également été propre défensivement.

Gelson Fernandes (Rennes)

Impressionnant dans l’entrejeu rennais, le Suisse confirme sa complémentarité avec son compère Sylla. Puissant physiquement, il a gagné bons nombres de duel au milieu de terrain. De bon augure pour la suite de la saison.

Matuidi (PSG)

Le Monsieur Plus du Paris Saint-Germain en ce début de saison. Après une première mi-temps en demi-teinte, l’increvable milieu de terrain a retrouvé de sa superbe en seconde période. Il délivre d’ailleurs un centre parfait pour Cavani pour ouvrir la marque. Encore une fois décisif.

De Preville (Reims)

Son match avait plutôt mal débuté avec ce face à face perdu contre Chaigneau au quart d’heure de jeu. Le Rémois s’est finalement bien repris avec au final un but et une passe décisive pour Kyei. Une prestation pleine pour le milieu de terrain champenois, toujours aussi généreux dans ses efforts.

Fekir (Lyon)

Avec un triplé et une passe décisive pleine de réussite, le jeune international tricolore a fait la différence, presque à lui seul, face à Caen. Dribbles, percussion, efficacité et brin de chance : le milieu de terrain a déployé toute sa palette et sa classe. De quoi dégouter les Caennais mais redonner le sourire aux Lyonnais.

Saivet (Bordeaux)

Reculé d’un cran par Willy Sagnol, le capitaine des Girondins se plait à merveille dans ce nouveau rôle. Très actif au milieu de terrain, il a tenté d’animer le jeu bordelais. Il est d’ailleurs à l’origine de plusieurs actions chaudes comme le premier but de Bordeaux. Un repositionnement très prometteur.

Cavani (PSG)

Muet lors des trois premières journées, El Matador a débloqué son compteur en Ligue 1 ce dimanche face à Monaco. Après avoir tenté à plusieurs reprises, il débloque la situation à l’heure de jeu avant de doubler la mise à la 73e minute. De quoi récompenser ses nombreux efforts.


>