Enfin la bonne année pour Justin Kluivert ?

Reuters

Un petit mois après son arrivée sur la Côte d'Azur avec la casquette de nouvel entraîneur de l'OGC Nice, Christophe Galtier a déjà dessiné les contours du système en 4-4-2 qu'il souhaite employer pour son équipe. À la recherche d'un ailier pour dynamiser ses couloirs, l'ancien technicien lillois a d'emblée coché le nom de Justin Kluivert (22 ans), le joueur de l'AS Rome.

Si dans un premier temps le Néerlandais n'a pas montré une flagrante envie de rejoindre le club azuréen, il s'est finalement ravisé en apprenant que José Mourinho, le nouveau coach de la Louve, ne comptait pas sur lui pour la saison à venir. Poussé à l'exil, le cadet des quatre fils de l'ancien joueur Patrick Kluivert, a cette fois toutes les cartes en main pour briller. Au sein d'une équipe composée de jeunes talents, de son compatriote Calvin Stengs ou de son ancien coéquipier à l'Ajax, Kasper Dolberg, Justin Kluivert a de quoi se sentir bien à Nice. Car pour l'heure, il subsiste toujours un petit goût d'inachevé au sujet de la jeune pépite.

Formation à l'Ajax

Comme son père plus tôt, Justin Kluivert a commencé ses gammes à l'Ajax Amsterdam en entrant à l'âge de huit ans au centre de formation. Mais c'est surtout à partir de la saison 2016/2017 que sa carrière démarre. Il prend part à son premier match avec l'équipe amstellodamoise en janvier, marque son premier but le 19 mars en championnat et son premier triplé le 21 novembre de la même année. Au total, l'ailier dispute 56 matchs pour 13 buts et 10 passes décisives pour l'Ajax. La machine est alors en marche, le Néerlandais fait même ses débuts avec la sélection batave à l'occasion d'un match amical contre le Portugal en mars 2018. Bluffées par les caractéristiques techniques, la vivacité et les dribbles du prodige, les grosses écuries bataillent pour l'enrôler l'été suivant et c'est finalement l'AS Rome qui remporte la mise pour 18 millions d'euros. Après des débuts prometteurs aussi bien à la passe qu'à la finition, Justin Kluivert peine à s'installer durablement dans le onze de départ. Durant la saison 2020-2021, alors en plein mois d'octobre, il n'a joué que 18 minutes et demande à changer d'air pour se relancer.

 

Leipzig dit non

En pleine impasse en Italie, Justin Kluivert prend finalement la direction de l'Allemagne et du RB Leizpig sous la forme d'un prêt avec option d'achat. En Bundesliga, le Néerlandais est pleinement conscient qu'une partie de son avenir se joue. Comme à l'AS Rome, tous les observateurs sont fascinés par les qualités de l'ailier mais son manque de régularité est souvent pointé du doigt. En 27 apparitions avec le club allemand, il marque 4 buts et délivre une passe décisive, assez pour avoir la confiance du coach mais pas pour convaincre Leipzig de lever l'option d'achat. Pourtant désireux de poursuivre l'aventure Outre-Rhin, Justin Kluivert retourne finalement à l'AS Rome où la mauvaise nouvelle de Mourinho l'attend. En quête alors d'un challenge intéressant et motivant pour la suite de sa carrière, le choix de Nice apparaît comme judicieux.

>