Coupe de France : Angers surprend Rennes

Angers, c'est du sérieux. En Ligue 1 comme en Coupe. Le SCO l'a encore démontré en obtenant avec métier son ticket pour les seizièmes de finale de la Coupe de France au terme d'un match indécis, tout en contrastes, contre son voisin rennais (2-1).

Fulgini s'est occupé de tout


Un homme a encore pris la lumière dans les rangs angevins - et c'est devenu une habitude : Angelo Fulgini. Déjà brillant en championnat, le milieu de terrain s'est presque occupé de tout en marquant coup sur coup en début de match, d'abord d'une tête imparable dès la 4e minute de jeu (1-0, 4e), puis d'un penalty transformé avec autorité quelques minutes plus tard (2-0, 14e).

Évidemment, Rennes n'est pas resté sans réaction, le scénario appelant un nouveau rapport de force. Mais les hommes de Julien Stéphan ont encore manqué de réalisme pour refaire surface, à l'image de Martin (21e) ou Doku (35e). A contrario, le SCO aurait même pu mener 3-0 au repos si Aguerd n'avait pas effectué un superbe sauvetage sur la ligne (45e).

Rennes a manqué de réalisme


Dominé par les Rennais, le second acte a relancé le suspense après la réduction du score de Guirassy sur une belle frappe en pivot (53e). Mais l'ancien Amiénois a été moins heureux sur ses tentatives suivantes, manquant l'égalisation à deux reprises (54e, 82e), tandis que Terrier a manqué l'immanquable alors qu'il avait le but ouvert (69e). Bref, Angers a souffert, après avoir brillé. Mais l'équipe de Stéphane Moulin a conservé son avantage jusqu'au bout. Du travail bien fait.

>