Bordeaux : Quel projet pour la saison à venir ?

Federico Pestellini / Panoramic
Bordeaux revient de loin. En proie à d'importants soucis financiers, liés notamment à la pandémie de coronavirus depuis 2020, puis au désistement de Mediapro pour les droits TV de la Ligue 1, le club a en plus vu son propriétaire, le fonds d'investissement King Street, annoncé vouloir se retirer en avril dernier. Dans le dur sportivement durant la saison, les Girondins l'étaient également en coulisse, comme c'est le cas presque depuis 2018 et la vente du club par M6 aux Américains de GACP. Proche du dépôt de bilan Bordeaux a finalement été sauvé par le Luxembourgeois Gérard Lopez et devrait donc rester dans l'élite du football français.


« C'est un grand jour pour les Girondins »

En effet, après bien des rebondissements, l'ancien propriétaire de Lille est en passe de récupérer le FCGB, lui qui a présenté un projet à la DNCG suffisant pour que l'instance revienne sur sa décision de reléguer le club en Ligue 2. « C'est un grand jour pour les Girondins et nous allons maintenant nous atteler à mettre en place un projet sportif et économique », confiait alors Lopez. Bien que maintenu, Bordeaux aura sa masse salariale encadrée et a une « interdiction de recrutement à titre onéreux au-delà des cessions de joueurs qui seront réalisées. » Comme avec le LOSC, l'homme d'affaires va donc devoir la jouer fine cet été pour relancer sportivement le club.


13 départs pour lancer l'ère Lopez ?

Pour cela, d'après L'Equipe, ce n'est pas moins de 13 joueurs qui pourraient quitter les Girondins d'ici fin août, alors que Lopez espère retirer de cela 41 millions d'euros pour recruter neuf éléments. Avec la nomination d'Admar Lopes, un ancien recruteur et bras droit de Luis Campos, au poste de directeur technique, Bordeaux semble donc vouloir passer par la case trading pour se refaire financièrement. Par ailleurs, alors qu'on se rapproche du début de la saison en Ligue 1, Jean-Louis Gasset, sous contrat jusqu'en 2022, pourrait bien céder rapidement sa place. Comme attendu, l'été s'annonce donc très mouvementé en Gironde.

>