ASSE - Mangala : "On va se sauver"


Recruté de façon officielle par l'AS Saint-Étienne le 20 janvier, Eliaquim Mangala ne débutera pas sous le maillot des Verts lors du 8ème de finale de la Coupe de France face à Bergerac, dimanche (18h30) car pas encore prêt sur le plan physique, selon son entraîneur, Pascal Dupraz. "Eliaquim ne sera pas présent pour ce match mais ses débuts sont imminents", a confié le technicien, qui a obtenu sa première victoire en Ligue 1 à la tête de l'équipe, mercredi sur la pelouse d'Angers (0-1).

"Mon objectif c'est pas Mangala, c'est Saint-Étienne"


Présenté ce vendredi à la presse, l'international français (8 sélections) s'est montré optimiste dans l'optique de l'opération maintien. Lanterne rouge du Championnat de France avec 15 points, l'ASSE n'est plus située qu'à 5 unités de Bordeaux, premier non-relégable. Très content de rejoindre "un club historique du championnat de France", l'ancien élément de Valence a confié son ambition à propos du maintien dans l'élite du football français. "Pour moi il n'y a pas de risque. J'ai toujours vécu dans la compétition, j'ai été habitué à jouer pour gagner des titres. Mais pour moi, aujourd'hui, sauver Saint-Étienne, se sortir de la bataille pour le maintien, c'est pareil. J'ai la même envie que si je jouais un match pour gagner un titre", a-t-il affirmé dans des propos relatés par L'Equipe.


Dans sa carrière, le natif de Colombes a connu des clubs d'une envergure plus ou moins ample, du FC Porto à Manchester City en passant par Valence, mais il n'a pas douté de la dimension représentée par l'ASSE. "Vous pouvez dire ce que vous voulez, mais c'est l'étoile, dix Championnat de France, le patrimoine du football français. À partir de là, tu ne peux pas te permettre de descendre, en tout cas je ne suis pas venu pour ça. Le but c'est très clair, et je le répète dans le vestiaire : on va se sauver", a-t-il affirmé. Même si il n'a pas joué depuis six mois, il ne s'est pas montré inquiet par son niveau physique : "Je connais mon corps, j'ai 30 ans, je sais comment me préparer, donc je me suis laissé une semaine de plus. Personnellement, je vais chercher à avoir de la continuité. Mais mon objectif c'est pas Mangala, c'est Saint-Étienne."


>