Wahbi Khazri, une saison enfin lancée ?

Panoramic
A l'image de son club, la saison de Wahbi Khazri est faite de haut et de bas. Et surtout de bas. Le joueur de Saint-Etienne n'a été que l'ombre de lui-même depuis le mois d'août. Celui qui avait été impliqué sur 22 buts toutes compétitions confondues la saison dernière a mis du temps à digérer une préparation tronquée par la CAN. Titulaire durant toute la compétition avec sa sélection, le Tunisien n'avait terminé sa saison 2018-2019 qu'après une défaite lors de la petite finale le 17 juillet.
 
Ses partenaires de club avaient déjà repris le chemin de l'entraînement quand ses vacances ont débuté. Et ce décalage a longtemps impacté le jeu de l'attaquant. Peu inspiré et pas en forme, le natif d'Ajaccio a dû se contenter de deux passes décisives et d'un but lors d'une phase aller perturbée par un changement d'entraîneur. L'arrivée de Claude Puel ne l'a pas aidé et sa fracture à une main encore moins. Après six matchs ratés, Khazri est revenu pendant la trêve. Transformé, il a permis à Saint-Etienne de se relancer après un automne délicat.

Un repositionnement qui a porté ses fruits

Enfin débarrassé de ses problèmes physiques, le Stéphanois semble être un nouveau joueur. Celui qui a fait la différence tant de fois par le passé sous le maillot des Verts. Deux passes décisives pour son retour lors d'un 32eme de finale de Coupe de France contre Bastia-Borgo lui ont permis de retrouver la confiance. Une bonne performance qui en a appelé d'autres. La semaine passée, il a inscrit trois buts. Un contre le Paris FC en Coupe et un doublé devant Nîmes en championnat. Étrangement, c'est quand Claude Puel l'a reculé d'un cran sur le terrain que le joueur de 28 ans a retrouvé le chemin des filets.
 
Utilisé en pointe en début d'année, il est désormais le milieu offensif du 4-2-3-1 stéphanois. Un poste qui lui donne de la liberté et des opportunités de s'exprimer. Un changement tactique qui a fait du bien à des Foréziens qui ont renoué avec la victoire après quatre défaites consécutives. Un ajustement qui pourrait surtout permettre au numéro 10 de recommencer à peser sur le jeu de son équipe. Le meilleur moyen alors pour que sa saison se termine avec plus de hauts que de bas.